[Critique] G.I. Joe - Conspiration

gijoe1

En plus de l'adaptation des comics, la mode est aussi à l'adaptation des jouets de notre enfance. Après la fenêtre ouverte par Transformers, et qui continue avec Battleship, la suite de l'adaptation de GI Joe vient actuellement de sortir.

Après un premier opus fun, barré, décalé, décérébré et complètement assumé, la suite arrive, avec un tout nouveau casting, mais avec un résultat complètement différent du premier opus...

Ce qui faisait la force du premier opus, ce n'était pas son scénario, mais son aspect cartoon avec des scènes d'action impressionantes dignes de nos fantasmes d'enfants. Ici on se retrouve avec quelque chose qui se veut plus réaliste, moins barré, mais avec un scénario toujours aussi maigre, voire plus. Ici, on se retrouve avec la suite du premier opus, où l'on apprend que Zartan a pris la place du Président, qui compte mettre Cobra au premier plan et tuer les GI Joe, ces derniers voulant se venger, rétablir la paix la vérité et tout le tralala habituel. Malheureusement, le scénario se perd à se prendre trop au sérieux.

Dans le premier opus, les vilains étaient vilains, charismatiques et avaient des objectifs clairs, tout en étant dotés d'armes géniales. Ici, rien. On a Firefly, qui montre un Ray Stevenson sous exploité, et Cobra qui nous propose une arme complètement ridicule et bien inférieur en terme d'imaginaire à ce qu'il avait contocté dans le premier opus. Le film suit au début deux histoires, la principale qui s'articule autour de Roadblock, et celle de Snake Eyes, à la recherche de son ancien compagnon d'armes, Storm Shadow. La juxtapisition entre les deux histoires et assez ridicules et n'apportent rien au scénario assez faible, à part la volonté de voir un spin-off sur Snake Eyes.

D'énormes contrastes scénaristiques s'opposent ainsi au premier : en plus de ne plus avoir la même équipe (à l'exception de Snake Eyes) qui a disparu pour une raison absolument inconnue, les GI Joe ne sont plus cette force ultra-secrète que personne ne connaît. Non les GI Joe sont connus de tous, notamment l'identité de plusieurs des Joe's. Ici les gadgets WTF ont disparu ou ne sont visibles que 3 secondes pour essayer de faire croire que c'est dans la même continuité. Au niveau du changement de casting, on se retrouve avec le gros bras bankable du moment, Dwayne 'The Rock' Johnson. Et malheureusement, il vole la vedette au film, au travers de scènes d'action complètement ridicules et classiques. Là où dans le premier film, on avait eu droit à une présentation des personnages assez réussie, et où il y avait une bonne synergie dans les actions d'équipe, ici on a l'impression que les deux autres Joe's ne sont bons qu'à laisser la vedette à The Rock. A tel point que le personnage de Flint est complètement invisible, et sans intérêt. Si Bruce Willis semblait être un apport de poids au film, il se retrouve avec un rôle assez ridicule, invisible, et semble plus faire la promotion du prochain film RED que de G.I. Joe. Le personnage de Snake Eyes est d'ailleurs étrangement plus amateur d'armes à feu que de sabres pour cette fois. 

Au niveau de la réalisation, c'est assez ridicule. Il faut dire que venant d'un réalisateur n'ayant réalisé que des films musicaux (Sexy Dance et Justin Bieber), on ne pouvait pas s'attendre à grand-chose de correct.

Seul point positif, une scène d'action, celle de Snake Eyes dans les montages. En plus d'être bien filmée, elle est dynamique, originale et arrive à conserver l'esprit du premier film. Mais ca nous fait regretter encore plus l'absence de spin-off sur le ninja muet...

gijoe2

G.I. Joe Conspiration est un film peu inspiré, largement inférieur au premier, qui nous offre que peu d'adrénaline avec un scénario ridicule et des scènes d'action qui le sont tout autant.

Note :

Note-7-10

 

G.I. Joe : Conspiration
Réalisé par Jon M. Chu
Avec Bruce Willis, Channing Tatum, Dwayne Johnson...

Date de Sortie: 27 Mars 2013
Genre: Action, Thriller

Synopsis: Après avoir été trahie et décimée par une organisation terroriste, l’équipe des GI Joe réalise que le gouvernement a été infiltré et que notre monde est au bord de la destruction. Sans alliés, sans renforts et sans personne à qui se fier, Roadblock et ses GI doivent identifier l’ennemi pour tenter de sauver notre civilisation. Ils font alors appel à celui qui a donné son nom à leur corps d’élite : Joe Colton.