[Critique] Man of Tai Chi

Man of tai chiKeanu Reeves s'essaye pour la première fois à la réalisation, et c'est au travers d'une offre sino-américaine que l'acteur connu pour son rôle dans Matrix fait ses premières offices, avec un film d'Arts-Martiaux bourrés de qualité.

Vu la performance de Reeves dans 47 Ronin, il y avait cependant de quoi s'inquiéter quant à la vision américaine d'une histoire asiatique. Cependant, en filmant un film mettant en avant ses premiers-amours, il semblait évident que le travail serait loin d'être médiocre.

Il s'accompagne ici d'un ancien cascadeur de la trilogie de Science-Fiction, et offre une histoire simple, mais permettant la mise en avant de scènes de combat très réussis. Car c'est là toute la qualité du film : ses combats. Les différents styles d'arts se ressentent visuellement et on constate que les combats sont réels, et ne sont pas des coups donnés dans le vent.

Les chorégraphies sont bien trouvées et la réalisation permet de mieux les apprécier, notamment puisque peu de coupes sont faites. L'absence de musique dans ces affrontements renforce l'aspect froid de chaque combat. Le cadrage est réussi, et le montage assez efficace, même en dehors de ces scènes. Keanu Reeves s'offre un très bon rôle dans la peau d'un homme complètement froid.

Cependant, le film finit par ennuyer par sa routine, et son histoire trop prévisible. A noter que certains plans ont tendance à donner des crises d'épilepsie.

Man of Tai Chi

De très beaux combats, dans une réalisation sympathique sont au menu du premier film de Keanu Reeves. On reprochera cependant le scénario un peu trop faiblard.

Note :

Note-7-10

 

Man of Tai Chi
Réalisé par Keanu Reeves
Avec Keanu Reeves, Tiger Hu Chen, Simon Yam ...


Date de sortie: 30 avril 2014

Genre: Action, Arts-Martiaux

Synopsis: Tiger, un talentueux combattant de Tai Chi, livreur en dehors du ring, se voit offrir des combats excessivement rémunérés par un riche entrepreneur à Hong-Kong. Pour sauver le temple de son maître et faire reconnaître le Tai Chi comme discipline de combat, le jeune Tiger ferme les yeux sur la légalité de ces rencontres et tombe sous le joug de Donaka Mark, son étrange et mystérieux bienfaiteur.