[Critique] Mains Armées

mains armees 2012

Après avoir souvent abordé la comédie (dramatique, romantique, sociale) Pierre Jolivet signe aujourd'hui son premier "polar".

Critique de sa première expérience dans le genre des flicards...

Ce premier polar de Pierre Jolivet est très (trop) classique et même presque documentaire au plan de l'intrigue, carrée et sans surprises (une affaire de trafic d'armes de guerre et de cocaïne, avec son comptant d'enquêtes diverses, d'indics, de ripoux, de collaboration plus ou moins harmonieuse entre services etc.), mais largement supplémenté sur le plan psychologique, le tout réalisant un portrait de flic solitaire se découvrant sur le tard en père impliqué. Malgré tout il réunit tous les ingrédients attendus : actions musclées, trafiquants serbes particulièrement méchants, commissaires cyniques et ripoux et policiers honnêtes mais torturés par leurs problèmes personnels. On se croirait dans un film d’Olivier Marchal, l’atmosphère poisseuse en moins.

Roschdy Zem (Lucas Skali), livre ici (comme dans le récent "Une Nuit" d'ailleurs) une composition impressionnante (sorte de colosse aux pieds d'argile, auquel la vie professionnelle tient lieu de vie tout court) ; Leila Bekhti (Maya Dervin) convainc aussi en "figurante des Stups" en mal de figure paternelle, et de façon générale la distribution.

La réalisation est élégante, bien que souffrant de quelques longueurs. Mains Armées est finalement un bon polar plutôt raffiné auquel il ne manque qu’un peu d’originalité pour rivaliser avec les grands classiques d’un genre dont le cinéma français est particulièrement prolixe.

mains armees 2012

Après un début laborieux et terriblement ennuyeux où les personnages et l'intrigue peinent à se mettre en place, le polar de Pierre Jolivet prend peu à peu de l'ampleur en même temps que les personnages gagnent en épaisseur.

Note:

Note-6-10

Mains Armées
Réalisé par Pierre Jolivet
Avec Roschdy Zem, leila Bekhti, Marc Lavoine,...

Date de Sortie: 11 Juillet 2012
Genre: Policier

Synopsis: Lucas a 46 ans. Un grand flic, patron au trafic d’armes à Marseille.
Maya a 25 ans. Elle est jeune flic aux stups, à Paris.
Comme souvent, les armes croisent la drogue.
Et Lucas va croiser Maya. Pas forcément par hasard.
Flag, braquage, indics… leurs enquêtes vont s’entremêler.
Leurs vies aussi.
Parce que leur histoire a commencé bien longtemps avant leur rencontre…