[Critique] Meurs un autre jour

Meurs un autre jour 2002

La saga James Bond est et restera une saga à part au cinéma. Elle suit, comme chacun sait, un agent secret anglais doté d’un flegme et de one-liners à toute épreuve. La saga est la plus longue du cinéma. Le premier, Dr. No a fêté ses 50 ans cette année.

C'est pourquoi, nous allons passer en revue à travers nos critiques, ses 22 films avec en apothéose sa dernière aventure : Skyfall.

Pierce Brosnan n’aura jamais eu deux fois le même réalisateur pour ses James Bond. Pour l’épisode anniversaire Meurs un autre Jour, le 20e, c’est le néo-zélandais Lee Tamahori qui s’y colle. Lee Tamahori s’est imposé comme un spécialiste du thriller avec beaucoup d’action, au cours de sa carrière et nul doute que Meurs un autre Jour en est un exemple probant.

En effet, les scènes d’action de ce 20e opus sont la principale réussite de ce film, tant elles sont frénétiques, bien filmées, pas trop vieillies (malgré une utilisation intensive de CGI) et efficaces. La scène d’ouverture en est une parfaite illustration et celle de la poursuite entre la voiture et le rayon du soleil aussi. Car oui, ce James Bond n’a pas peur du ridicule et va chercher très loin son intrigue assez inintéressante (dans la deuxième heure, en tout cas), qui ne sert vraiment qu’à enchaîner des scènes toutes plus surréalistes les unes que les autres.

La seule chose qui intéresse vraiment le spectateur, ce sont les interactions entre l’excellentissime Pierce Brosnan (barbu et cheveux longs pendant 30 minutes, une première dans la saga) et le douceureux et magnifiquement démoniaque Toby Stephens. Les James Bond Girls sont pour une fois vraiment bien interprétées et le générique est fantastique, la chanson de Madonna parfaitement dans l’air du temps, sous des images glaçantes et inédites dans la franchise. On sent pourtant la tentative intéressante des scénaristes pour créer une évolution du personnage de Bond mais c’est annihilé dans la deuxième heure.

Meurs un autre Jour est le meilleur exemple du nouveau Bond, un héros de film d’action avec un peu plus de classe. Bourrin, efficace, bien joué, spectaculaire, le film est la représentation ultime du Brosnan-Bond.

Meurs un autre jour 2002

Un bon James Bond, malgré des acteurs pas toujours très inspiré dans leur interprétation qui frôle parfois la caricature, en particulier les deux méchants. Mais les décors sont beaux, le scénario original et les scènes d'action rythmé.

Note :

Note-6-10

Meurs un autre jour
Réalisé par Lee Tamahori
Avec Pierce Brosnan, Halle Berry, Toby Stephens, Rosamund Pike, Judi Dench,...

Date de Sortie: 20 Novembre 2002
Genre: Espionnage, Action

Synopsis: Une opération secrète, menée en Corée du Nord par James Bond et deux de ses hommes, est compromise par un traître non identifié. S'ensuit une course-poursuite en hovercraft au cours de laquelle le colonel nord-coréen Moon trouve la mort et son lieutenant, Zao, est grièvement blessé. James Bond est quant à lui capturé et jeté dans une prison militaire.
Après quelques mois de détention, ce dernier est libéré à l'occasion d'un échange de prisonniers organisé par Falco, le directeur de la National Security Agency. Démis de ses fonctions, l'ancien agent secret est décidé à retrouver Zao et à démasquer le traître qui a entraîné sa chute. Sa quête, riche en rebondissements, l'amènera à faire la rencontre de la belle et mystérieuse Jinx et de Gustav Graves, un mégalomaniaque propriétaire d'un somptueux palais de glace islandais et d'une arme d'une puissance insoupçonnée.