[Critique] Hotel Transylvanie

hotel transylvanie 2013Alors que Noël fut bercé par les Mondes de Ralph et Les Cinq Légendes, voici la première animation de 2013 avec Hotel Transylvanie.

Avec son pitch très intéressant où nous avons droit à la vision des monstres comme Dracula, le Loup-Garou ou Frankenstein.

Mais malgré un pitch prometteur, le scénario est presque inexistant, mais surtout sans nouveautés et le fond n'a que peu d'intérêt. Hotel Translyvanie est clairement pour les enfants avec ses différents messages.

Cela étant dit, c'est un film d'animation fort plaisant à regarder puisqu'il fait le tour de tous les grands classiques des monstres du bestiaire fantastique (loup garou, vampire, sorcières, zombies, momies, yéti, monstre marin,...) et rassemble tout ce joli monde en une plaisante succession de gags, simples mais efficaces.

Heureusement, cela n'empêche en rien d'amuser les plus grands, les passages qui se veulent plus sérieux sont relativement légers et ne viennent pas engluer le film dans des excès de niaiseries. C'est donc le genre de film qui vous laisse une bonne impression quand vous n'en attendiez rien. Avec en plus un sympathique univers graphique, du rythme.

hotel transylvanie 2013

Si le pitch peut séduire, le film est loin d'exploiter tout son potentiel mais malgré tout on passe un bon moment avec le tourbillon de références qu'il convoque.

Note :

Note-6-10

Hotel Transylvanie
Réalisé par Genndy Tartakovsky
Avec les voix de Adam Sandler, Andy Samberg, Selena Gomez, Kevin James,...

Date de Sortie: 13 Février 2013
Genre: Animation, Comédie

Synopsis: Bienvenue à l’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire « monstrueusement » la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains.
Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une famille de loups-garous, et bien d’autres encore…
Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis…