[Critique] Planes 2

Planes 2 2014

Il y a moins d'un an, sortait le premier volet de Planes, spin-off de la saga Cars, particulièrement mauvais et doté d'une morale plus que douteuse. Sa suite débarque sur les écrans, trop peu de temps après cet opus. De quoi redouter le pire, puisque les critiques n'auraient pu être prises en compte et surtout, mettant en doute l'intérêt d'un premier opus, si ce n'est introduire celui-là.

Le film partait donc avec rien pour nous rassurer et pourtant...

Planes 2 est plus mature, plus adulte, tout en restant accessible aux plus jeunes. Car plutôt que de servir une histoire où chacun peut devenir le meilleur à partir du moment où il le veut, à l'instar du premier opus, sa suite se veut surtout un vibrant hommage aux forces de pompiers.

Car si l'intrigue initiale est un prétexte comme un autre pour justifier le fait qu'un pilote de course devienne pompier du jour au lendemain, le message diffusé est tellement bon qu'on peut passer outre le postulat initial. Alors, certes, l'intrigue reste toujours prévisible, mais cela gêne moins que pour d'autres histoires, notamment pour la tournure et la dimension prise par le film. Le film offre aussi certains moments intelligents, faisant prendre en compte le principe de la responsabilité.

Au delà de cet hommage, plusieurs qualités ressortent du film. Tout d'abord, son animation. Fluide et soignée, elle ne fait jamais défaut. Ensuite, et de quoi faire plaisir aux adultes, le film est bourré de références, notamment envers les derniers achats de la firme Disney. Les messages à double-lecture sont plus nombreux et permettent d'amuser aussi bien les plus jeunes et les plus grands.

Planes 2 2014

Offrant un message fort et un vibrant hommage, Planes 2 surpasse largement son prédécesseur, et permet aussi aux adultes de se divertir.

Note:

Note-7-10

The Raid

Planes 2

Réalisé par Robert Gannaway

Avec les voix de Fred Testot, Audrey Lamy ...

Date de Sortie: 23 juillet 2014

Genre: Animation

Synopsis: Dusty est au sommet de sa gloire quand il apprend que son moteur est endommagé et qu’il ne pourra peut-être plus jamais participer à une course… Il  se lance  alors le défi de devenir pompier du ciel.  Il suivra sa formation auprès de l’élite du genre en charge de la protection du parc national de Piston Peak. Cette équipe de choc  est menée par Blade Ranger, un hélicoptère  vétéran charismatique et  est composée de Dipper, une grande fan de Dusty qui en pince pour lui,  Windlifter, un hélicoptère de transport lourd en charge de larguer sur les lieux de l’incendie les  intrépides et déjantés parachutistes du feu. Au cours de sa lutte contre le feu, Dusty va apprendre qu’il faut beaucoup de courage et ne jamais baisser les bras pour devenir un vrai héros.