[Critique] Astérix : Le Domaine des Dievx

astérix le domaine des dieux 2014 La dernière fois qu’on a vu Astérix sur grand écran, le résultat était catastrophique, et les limites d’un long-métrage en prise de vue réelles commençaient à se faire sentir. M6 a décidé de revenir à un film d’animation, cette fois en 3D, et en a confié le développement à Louis Clichy, ancien de chez Pixar, et à Alexandre Astier, évidemment connu pour Kaamelott. Entre ça et le retour de Roger Carel pour doubler Astérix, on pouvait donc avoir confiance pour le retour de nos gaulois préférés.

« Le Domaine des Dieux » a pour particularité de jouer avec les défauts des gaulois : cupidité, égoïsme, cet opus ne les met pas spécialement en valeur et a pour but de montrer que malgré la potion magique, ils ne sont pas invincibles, loin de là. Le scénario, découpé en trois actes, développe intelligemment ses thèmes, encore très actuels (notamment l’écologie) jusque dans un climax efficace et drôle, se permettant au passage quelques clins d’œil à des blockbusters récents.

On aurait pu craindre un humour trop orienté Kaamelott, à l’image de la scène d’introduction, exposant le plan de César avec un humour absurde très proche de ce que fait Astier. Heureusement pour les non-fans de Kaamelott (et les autres aussi), l’influence de la série médiévale est très limitée et l’humour de Goscinny survole le reste. Les personnages secondaires, à l’image de l’esclave doublé par Laurent Laffitte, sont très bien écrits et les gags valsent régulièrement. Entre jeux de mots savoureux et anachronismes hilarants, Astier a trouvé le juste dosage entre les gags physiques, plus susceptibles de plaire aux enfants, et humour plus adulte, pour plaire aux parents.

L’autre challenge de ce « Domaine des Dieux », c’est évidemment les graphismes, pour la première fois en 3D. Là encore c’est réussi, les personnages conservant cet aspect cartoonesque qui leur sied à merveille. A noter que le film semble se prêter aux effets en relief, puisque pas mal de plans, même en 2D, montrent cette volonté de sortir quelques éléments (et romains) de l’écran. Quant à la musique, elle alterne entre morceaux là aussi anachroniques (on s’attend pas tellement à entendre du Strauss dans un film Astérix) et bande-originale plus classique mais tout aussi réussie.

Un mot enfin sur le doublage, tout simplement impeccable : outre le grand plaisir de réentendre Roger Carel doubler Astérix, le reste des personnages bénéficie d’un doublage de qualité. On a déjà évoqué Laurent Laffitte plus haut, mais ici, au moins, le casting prestigieux des voix est utilisé de manière pertinente, et accumule les clins d’œil pour les plus vieux d’entre nous.

On pourra lui reprocher d’être un peu trop sage, mais ce « Domaine des Dieux » redonne vie d’une manière formidable aux aventures d’Astérix sur grand écran. Astier et Clichy ont réussi leur pari et nous livrent un superbe film de Noël pour cette fin d’année.

astérix le domaine des dieux 2014

Drôle et graphiquement splendide, ce nouvel opus d'Astérix est une grande réussite.

Note:

Note-8-10

astérix le domaine des dieux 2014

Astérix : Le Domaine des Dievx

Réalisé par Louis Clichy et Alexandre Astier

Avec les voix de Roger Carel, Lorant Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier, Alain Chabat, Guillaume Briat, Lionnel Astier, François Morel,...

Date de Sortie : 26 novembre 2014

Genre: Animation

Synopsis: Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.