Les Contes de la Nuit

Les Contes de la Nuit
Réalisé par Michel Ocelot
Avec Julien Beramis, Marine Griset,...

Date de Sortie: 20 Juillet 2011
Genre: Animation

Synopsis: Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent dans un petit cinéma qui semble abandonné, mais qui est plein de merveilles. Les trois amis inventent, se documentent, dessinent, se déguisent. Et ils jouent toutes les histoires dont ils ont envie dans une nuit magique où tout est possible...

Critique: Il y aura six histoires où chacune à un beau potentiel, je vais vous donner le synopsis de chacunes d'elle. La première est le Loup Garou où deux soeurs sont amoureuses du même beau chevalier. C'est l'ainée qui emporte le coeur du jeune homme, laissant la cadette à son désespoir. Mais le chevalier idéal a un terrible secret... Cette première histoire s'appuie sur le mensonge et l'amour. La seconde est Ti Jean et la Belle-sans-connaître: aux antilles, un garçon décontracté se promène en sifflotant. Il pénètre dans une grotte, descend, descend, descend, beaucoup plus loin que ce qu'il pouvait imaginer. Mais rien ne peut l'affoler ni entamer son aplomb. La seconde joue sur l'humour et la malice. La troisième s'appelle L'Elue de la ville d'or,

l'histoire est qu'au cours d'une grand cérémonie, on offre une jolie fille à un être étrange, pour qu'il la mange, en échange de l'or de la ville. La fille a bien sûr un amoureux, qui n'accepte pas un tel marché mais la créature est invincible. Celle-ci fait référence à la peur et au courage. La quatrième s'appelle Garçon Tamtam où un garçon tambourine toute la journée, sur n'importe quoi, et casse les oreilles des gens. Il rêverait d'avoir un vrai tamtam, ou mieux encore, le tamtam magique, qui fait danser qui l'on veut. L'avant dernière s'appelle Le Garçon qui ne mentait jamais, l'histoire avec un cheval qui parle et un garçon qui ne mentirait jamais. Le roi du Tibet parie qu'on ne fera jamais mentir son jeune palefrenier; son cousin parie l'inverse. C'est que celui-ci a une arme secrète redoutable: sa fille, irrésistible et impitoyable. La dernière, qui s'appelle La fille-biche et le fils de l'architecte, est l'histoire d'un jeune homme qui voit son amoureuse tranformée en biche sous ses yeux, par un sorcier jaloux. Comment rendre sa forme humaine à la jolie Maud? Il y a bien la Fée des caresses qui sait faire ses choses, mais elle est si bien cachée.

Michel Ocelot nous enchante une nouvelle fois avec cette fois-ci plusieurs contes dont deux qui m'ont vraiment plu, le second, Ti Jean, qui est magnifique avec l'accent et toute cette histoire est enfantine tout étant moraliratrice. Puis le Garçon Tamtam (le quatrième) qui est une vraie référence au monde de Kirikou et la Sorcière où l'histoire est centrée sur l'unité et la confiance. Michel Ocelot montre encore tout son talent avec ses magnifiques ombres chinoises et ses décors époustouflant. Ces contes magiques nous transportent à travers plusieurs tribus et peuples. Les histoires sont parfois amusantes, tristes et pleines de morales qui nous font rêver. Nous voyons à quel point la recherche documentaire a été importante à la conception de ce film. De plus le voir en 3D rend ce film plus intéressant mais on voit quand même qu'elle a été faite en post-production. 

Envoutant, Les Contes de la Nuit plaira autant aux grands qu'aux petits.

12/20