Cars 2

Cars 2
Réalisé par John Lasseter et Brad Lewis
Avec les voix originales de Owen Wilson, Michael Caine,...

Date de sortie :
27 Juillet 2011
Genre: Animation

Synopsis: Dans Cars 2, Flash McQueen, la star des circuits automobiles, et son fidèle compagnon Martin la dépanneuse reprennent la route pour de nouvelles aventures. Les voilà partis pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde ! Mais la route du championnat est pleine d’imprévus, de déviations et de surprises hilarantes, surtout lorsque Martin se retrouve entraîné dans une histoire comme il n’en arrive qu’à lui : une affaire d’espionnage international ! Ecartelé entre son désir d’assister Flash McQueen dans cette course particulièrement difficile et celui de mener à bien une mission d’espionnage top secrète, Martin se lance dans un voyage bourré d’action et une course-poursuite explosive sur les routes du Japon et de l’Europe, suivi par ses amis et regardé par le monde entier. Sur la route, Flash et Martin trouveront de l’action, de l’humour effréné et de tout nouveaux personnages – agents secrets, redoutables méchants et adversaires décidés sur les circuits automobiles…

Critique: Pixar et Disney ont voulu faire une suite de Cars qui a était une excellente surprise y'a 5 ans. Pour ce nouveau volet, l'intrigue se passe ailleurs que sur la Route 66 mais dans le monde où plus exactement à Londres, Tokyo et une ville en Italie. Cette fois-ci, ce n'est pas Flash McQueen qui est le héros mais Martin et c'est là que vient tout le problème. Martin n'a rien d'un héros, c'est un comique vraiment très lourd donc aucune blague ne passe.

Mais rassurez-vous, le reste du film est très sympa, changer de monde se relève très enrichissant avec ses caricatures en voitures des japonais, des italiens et des anglais avec notamment la reine d'Angleterre. Le scénario est bon avec une histoire sur fond d'espionnage. L'intrigue est bien rythmée et nous fait sourire parfois avec les nombreux clin d'oeil. Ce qui nous déçoit malheureusement c'est le personnage de Martin qui plombe tout le récit et devient plus agaçant qu’autre chose. Il est promu au rang de héros reléguant ce bon Flash McQueen au hangar. Il est pris dans cette affaire d’espionnage, la dépanneuse essaie de s'en sortir avec ses blagues vaseuses et nous fait penser à héros vraiment mauvais.

Pourtant, Cars 2 est techniquement impeccable et loin d’être désagréable. Mais à cause de ce personnage, Cars 2 laisse de côté les adultes pour faire plaisir qu'aux jeunes et ceci est une grave erreur. Cars 2 reste tout de même un divertissement agréable, techniquement d’un niveau sans égal et sur lequel l’équipe transmet son plaisir à travailler. A n’en pas douter, Pixar retrouvera le bon chemin dès l’année prochaine mais rate la marche pour leurs 25 ans.

11/20