[Critique] Rango

rango 2011 Gore Verbinski et Johnny Depp qui s'allie une nouvelle fois après Pirates des Caraïbes, ça donne envie. Puis c'est pour un film d'animation en western spaghetti donc ça promettait d'être du bon, verdict.

 

  On attaque l'histoire par un drôle de monologue ressemblant à notre capitaine Jack Sparrow mais avec un contexte différent et c'est là oú ça va pas. Car le lézard qui se donnera le nom de Rango plus tard n'a pas tout le même charisme que le capitaine. Ça m'empêche pas de le trouver drôle par moments.

 Rango réussit à s'inventer une vie et à prouver qu'elle peut être réelle. Malheureusement trop de gaffes enlevent très vite le sourire et nous fait passer un moment moins appréciable. Trop lourd

Le côté original est hélas vire rattrapé par un déroulement classique sans rebondissement. Rango ne me laissera pas un souvenir impérissable, je le sais déjà, car son premier visionnage m'a déjà un peu ennuyé.

Par contre niveau graphisme, Rango est une prouesse en soi et réussit à émerveiller autant les grands que les petits.

Après, je pense aussi que depuis le succès de Shrek, les Américains ont compris qu'il n'y avait pas que Disney qui pouvait faire de l'animation (et que ça rapporte très bien en cas de succès). On a donc eu droit à une déferlante de films d'animation made in America ces dernières années (Kung Fu Panda, Megamind, Moi, moche et méchant...), parmi lesquels peu sortent vraiment du lot (Dragons) et arrivent à rivaliser avec Pixar ou avec la grâce des animes japonais.

rango 2011

 

 Rango réunit une nouvelle fois Verbinski et Depp mais réussit pas à nous faire passer le même moment que pour Pirates des Caraïbes, même si l'aventure est sympathique, le jeu de Johnny Depp devient trop lourd et beaucoup moins intéressant.

Note :

Note-6-10


Rango

Réalisé par Gore Verbinski
Avec les voix de Johnny Depp, Isla Fisher, Abigail Breslin,...

Date de Sortie: 23 Mars 2011
Genre: Animation, Comédie

Synopsis: Alors qu'il mène sa vie sans histoire d'animal de compagnie, Rango, caméléon peu aventurier, est en pleine crise d'identité : à quoi bon avoir des ambitions quand tout ce qu'on vous demande, c'est de vous fondre dans la masse ? Un jour, Rango échoue par hasard dans la petite ville de Poussière, dans l'Ouest sauvage, où de sournoises créatures venues du désert font régner la terreur. Contre toute attente, notre caméléon, qui ne brille pas par son courage, comprend qu'il peut enfin se rendre utile. Dernier espoir des habitants de Poussière, Rango s'improvise shérif et n'a d'autre choix que d'assumer ses nouvelles fonctions. Affrontant des personnages plus extravagants les uns que les autres, Rango va-t-il devenir le héros qu'il se contentait jusque-là d'imiter ?