[Critique] Happy Feet 2

Happy Feet 2 2011

 Alors que le premier volet avait renversé le monde du cinéma lors de sa sortie avec ses pattes de danse et ses chansons, nous repartons pour un second volet avec cette fois-ci Eric, le petit de Mumble qui a comme de par hasard les mêmes problèmes que son père.

Merveilleux message écologique. Tout aussi merveilleux que le premier volet, voire plus intense car message écologique "impérial". Ce dernier prend la part belle car il y a le détachement d'un iceberg gigantesque de l'antarctique occasionnant une impressionnante séquence de Tsunami, etc ... fatales conséquences du réchauffement global. George Miller (Mad Max) joue donc cette composante écologique plus profondément que dans le premier volet. Comme pour éduquer ces candidats à l'humanité que sont nos enfants sur les conséquences d'une humanité en totale inadéquation avec leur environnement. Cela en préservant les composantes humoristiques & émotionnelles du premier opus.

Dans ce second opus on retrouve les trois thèmes fondamentaux présents dans le premier, thèmes qui impliquent fatalement trois niveaux de lecture. Sociologique : Le film rappelle le livre de Guy Corneau (Père manquant fils manqué) qui explore les rapports entre père et fils. On retrouve donc des thèmes aussi universels que la recherche du père idéal, le transfert d'identification masculine ou l'acceptation de sa propre identité. Cette démarche entraîne une fuite en avant qui se traduit souvent par la fugue de l'adolescent. Cette fugue n'est pas uniquement la conséquence de la recherche de soi, mais aussi du magnétisme qu'opère un congénère charismatique qui parmi les empereurs sait "voler"... le célèbre Sven. Sven "Le Grand Sven" enseigne à Erik le concept du fameux "Free your mind" (Dixit Matrix) . Vouloir c'est pouvoir ! Ce magnétisme (fake) est tel qu'Erik (le petiot de Mumble) se laissera emporter par cette magie dangereuse. La toute puissante magie des illusions asservissant la réalité ... prédatrice. Magie que beaucoup d'enfants suivent au détriment de leur propre survie (dixit The Lovely Bones). Ce mensonge n'est pas illégitime, mais est vraiment dangereux pour ces candidats à l'humanité que sont les enfants. Anthropologique : La survie pour tout les êtres vivants. De la simple crevette (les krills qui donneront à cette animation les plus belles images CGI) voulant gravir les échelons de la chaine alimentaire (dixit les naturalistes Darmin & Lamarck) aux gigantesques morses. Toute la communauté "Impériale" chère à Luc Jacquet étant emprisonnée dans un carcan de glace amputant la moindre "marche". Écologique : L'inévitable destruction de la planète. 

Deux bémols, mais de tailles. Premier bémol : La version française est catastrophique. Toutes les chansons (beaucoup plus nombreuses que dans le premier) sont doublées en français. C'est tout simplement innommable. Surtout quand certaines séquences chantées sont sensées faire naitre l'émotion et que ces émotions n'arrivent pas, à cause des voix françaises qui rendent ces séquences, sensées êtres tendres, niaises à souhait. Second bémol : beaucoup de vannes (jokes) verbales que les petits ne comprendront pas. Il est bizarre de constater que beaucoup d'animations prétendument destinées aux enfants recèlent beaucoup d'éléments (visuels ou verbaux) POUR les adultes. Cela dit ce second opus est aussi merveilleux à voir que le premier mais fatalement pour des éléments différents. Happy Feet 2 est pour moi une réussite totale sur tout les plans mais à voir impérativement en VOST (si pas accompagné d'enfants) pour accéder à l'entièreté de l'œuvre !

Happy Feet 2 2011

 Happy Feet 2 est un bon film d'animation malheureusement en version française, il perd énormément de son charme, les chansons ont l'air moins bien puis tout le casting américian ne sert à rien. Malgré tout, j'ai passé un moment agréable surtout grâce aux crevettes ou drills.

Note :

Note-6-10

Happy Feet 2

Réalisé par George Miller
Avec les voix de Robin Williams, Pink, Brad Pitt, Matt Damon, ...

Date de Sortie: 7 Décembre 2011
Genre: Animation, Comédie

Synopsis: Mumble, le roi des claquettes, est bien ennuyé quand il découvre que son fils Erik est allergique à la danse. C’est alors que ce dernier s’enfuit et rencontre Sven Puissant, pingouin capable de voler ! Mumble comprend qu’il ne peut nullement rivaliser avec ce personnage charismatique qu’Erik tente d’imiter... Mais la situation ne fait qu’empirer quand le monde est menacé par des forces telluriques... Erik prend conscience que son père ne manque pas de cran lorsqu’il mobilise le peuple des pingouins et d’autres créatures fabuleuses, du minuscule Krill au gigantesque éléphant de mer, Elephant Seals, pour rétablir l’ordre…