[Critique] La Colline aux Coquelicots

La Colline aux Coquelicots 2012

"Miyazaki" : pour tout cinéphile qui se respecte, ce nom sonne comme une référence ... Si j'avais adoré les premiers films du génie japonais, les derniers m'avaient quelque peu laissé sur ma faim : à vouloir cultiver sa créativité et sa différence, Hayao commençait à se fourvoyer dans des films trop délirants et manquant singulièrement de simplicité.

En laissant la main, le maître donne sa chance à son élève de fils : si l'esthétisme soignée de "La colline aux coquelicots" et l'esprit des studios Ghibli ne déboussoleront pas les aficionados, Goro réussit à redonner à son patronyme ses lettres de noblesse avec une grande cohérence....

Non content de respecter l'oeuvre de son père, il est arrivé à la dépoussiérer en lui donnant une touche de modernisme élégant bienvenu avec une histoire plus conventionnelle, plus réaliste et empreinte de tendresse et d'une grande sensibilité. La superbe bande-son est un signe de ce rajeunissement en étant à la fois un peu rétro et désuète, mais complètement entraînante.

Mais ce qui marque le plus dans ce film d'animation, c'est le retour aux sources : aux antipodes de l'univers onirique de son père Hayao, Goro Miyazaki ancre son film dans la nostalgie et le réalisme historique, avec sincérité et humilité. La magie Miyazaki opère à nouveau et la poésie des premiers chefs-d'oeuvre éclabousse les spectateurs.

Touchant, contemplatif et plein de grâce, "La colline aux coquelicots" redore le blason des Miyazaki : si des doutes subsistaient concernant la continuité de l'oeuvre de son père, Goro l'héritier - même s'il ne possède pas le talent narratif de son père - les a balayés d'un revers de manche avec 1h30 de tendresse et de naïveté.

La Colline aux Coquelicots 2012

 Le fils Miyazaki signe un second long métrage simple et doux, noltagique, on aime voir le Japon des années 60. Goro Miyazaki n'a rien à envier à son père et ceci est excellent pour l'avenir du studio Ghibli. Donc la Colline aux Coquelicots est à voir absolument!!!

Note :

Note-8-10

La Colline aux Coquelicots

Réalisé par Goro Miyazaki
Avec les voix de Masami Nagasawa, Junichi Okada, Keiko Takeshita,...

Date de Sortie: 11 Janvier 2012
Genre: Animation, Drame

Synopsis: Umi est une jeune lycéenne qui vit dans une vieille bâtisse perchée au sommet d’une colline surplombant le port de Yokohama. Chaque matin, depuis que son père a disparu en mer, elle hisse face à la baie deux pavillons, comme un message lancé à l’horizon. Au lycée, quelqu’un a même écrit un article sur cet émouvant signal dans le journal du campus. C’est peut-être l’intrépide Shun, le séduisant jeune homme qu’Umi n’a pas manqué de remarquer... Attirés l’un par l’autre, les deux jeunes gens vont partager de plus en plus d’activités, de la sauvegarde du vieux foyer jusqu’à la rédaction du journal. Pourtant, leur relation va prendre un tour inattendu avec la découverte d’un secret qui entoure leur naissance et semble les lier… Dans un Japon des années 60, entre tradition et modernité, à l’aube d’une nouvelle ère, Umi et Shun vont se découvrir et partager une émouvante histoire d’amitié, d’amour et d’espoir.