[Critique] Arrietty, le petit monde des Chapardeurs

Arrietty le petit monde des chapardeurs 2010Le cru 2011 des studios Ghibli portait le doux nom d'Arrietty, un énième film d'animation des studios fondés par le maître Hayao Miyazaki, et même si il n'est qu'ici que producteur, on sent à chaque instants, l'inspiration tiré de son univers romantico-fantastique. Le film nous embarque dans un nouveau voyage mystique dans les sous sols d'une maison typique Japonnais, où vivent les chapardeurs, petits êtres humains de la taille d'un doigt, qui survivent en cachette de la race humaine, en espérant ne pas se faire remarquer lors de leurs rares sorties aux yeux de tous pour ramener dans son foyer le nécessaire pour survivre. Arrietty et ses parents pensent être les derniers de leur espèce, ils vivent leurs vies en toute tranquillité dans une maison proche isolé de la banlieue de Tokyo depuis près d'un siècle jusqu'au jour ou arrive un jeune homme qui va surprendre la petite Arrietty par mégarde. De là vas naître une curiosité et une complicité interdite entre les deux peuple.

Sous ces aires de réadaptation des aventures de tom pouce se cache une histoire humaine aussi touchante que dramatique. Une nouvelle fois le studio choisi le fantastique pour aborder les thèmes de la tolérance envers son prochain malgré les différences. Une très belle histoire de vie comme sait nous le conter le studio Japonnais, bien dé-servie par une direction artistique de toute beauté et une bande son envoûtante. Et malgré les quelques longueurs, on se laisse a nouveau emporter au pays du soleil levant.

L’effet est tout particulièrement saisissant dans les scènes de jardins, ce qui rend l’intérieur de la maison et les personnages particulièrement… banale. Dommage, car l’histoire elle-même n’est pas très développée, bien que la morale soit sauve (deux êtres qui se croisent pour s’entraider). Bref, on est loin des pires de la série, mais loin aussi des anciens chefs d’œuvres : un cru moyen en somme…

Arrietty le petit monde des chapardeurs 2010

Arrietty fait bien sûr immédiatement penser à cette célèbre série des années 80, les Minipouss. Ca reste un bon film pour enfant qui éveillera leur imagination, les plus grands chipoteront sur la fin brouillonne mais passeront un bon moment.

Note:

Note-7-10

Arrietty le petit monde des chapardeurs

Arrietty le petit monde des chapardeurs

Réalisé par Hiromasa Yonebayashi

Avec les voix de Mirai Shida, Kirin Kiki,...

Date de Sortie: 2010 (Japon)

Genre: Animation

Synopsis: Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs.
Arrietty connaît les règles : on n’emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s’en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d’être vus par les humains sous peine d’être obligés de déménager et de perdre cet univers miniature fascinant fait d’objets détournés.
Arrietty sait tout cela. Pourtant, lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, elle sent que tout sera différent. Entre la jeune fille et celui qu’elle voit comme un géant, commence une aventure et une amitié que personne ne pourra oublier…