[Critique] 40 ans mode d'emploi

40 ans mode d'emploi 2013"Le scotch se conserve, il est meilleur avec l'âge". Il semble qu'avec cette phrase, Judd Apatow a voulu montrer que si ses comédies deviennent plus matûres, elles restent de qualité.

Judd Apatow revient une nouvelle fois au cinéma avec "40ans, mode d'emploi", une comédie assez éloignée de ses premiers succès comme 40ans toujours puceau ou En cloque mode d'emploi. Car si les titres VF se ressemblent étrangement, l'ambiance est complètement différente. En effet, dans ce film, Apatow offre quelque chose de plus proche de sérieux, plus proche de son film "Funny People", plus proche d'une comédie dramatique que de la comédie toute simple.

En effet, dans ses premiers films, si Apatow mettant l'humour en avant, avec de la psychologie derrière, il semble que le réalisateur ai préféré mettre de la psychologie en avant, en se servant de l'humour pour l'alléger. L'histoire est simple, on y voit la vie d'un couple de parents, qui fêtent chacun leurs 40ans.

L'humour est donc moins présent, mais il reste toujours aussi féroce, subtil et accessible. On est bien loin de l'humour potache et scatologique de certaines comédies américaines, en mettant en avant l'humour de certaines situations du quotidien.

Le casting est très bon, qu'il s'agisse des premiers rôles comme Leslie Mann qui est parfaite, ou des seconds rôles Segel ou O'Dowd. Cependant, avec 2h15, le film traîne un peu en longueur, et risque de perdre une partie du public.

40ans mode d'emploi 2013

Apatow livre une nouvelle comédie bien plus nuancée que ses précédentes, et risquent de dérouter certains. Mais la sincérité du film et l'humour du film permettent de bien rire malgré des longueurs.

Note :

Note-8-10

40 ans mode d'emploi
Réalisé par Judd Apatow
Avec Paul Rudd, Leslie Mann, Megan Fox, Jason Segel,...

Date de Sortie: 13 Mars 2013
Genre: Comédie

Synopsis: Seul homme à la maison, Pete est marié depuis des années à Debbie avec qui il a eu deux filles, Charlotte et Sadie, âgées de 8 et 13 ans. Pete aura bientôt 40 ans et le bilan est rude : Unfiltered Records, la maison de disques indépendante qu’il a créée, bat de l’aile, son père Larry, qui a récemment, et artificiellement, engendré des triplés, compte éhontément sur son soutien financier pour nourrir cette nouvelle famille, et à la maison, la vie n’est pas non plus un long fleuve tranquille. Le quotidien avec Debbie et les filles est une série de conflits et de complications sans fin. Quant à Debbie, elle a ses propres difficultés professionnelles et filiales. Elle essaie opiniâtrement d’être une épouse et une mère parfaite, mais elle a un mal fou à négocier le virage de la quarantaine. Et pour couronner le tout, leur aînée est en pleine crise de puberté. Pete et Debbie ont atteint l’âge où le pardon, à eux et aux autres, et le lâcher-prise sont des conditions sine qua non pour parvenir à profiter du reste de leur vie... en évitant d’en passer par le meurtre.