[Critique] Ladykillers

Ladykillers 2004

En faisant un remake d'une ancienne comédie, les frères Coen ont voulu remettre au goût du jour une histoire improbable de cambriolage chez une vieille locataire. Et si les frères Coen offre tout ce qui fait le charme de leurs comédies, le résultat n'est pas à la hauteur de leurs autres films.

En mettant en place des personnages assez loufoques et particulièrement crétins sur certains aspects, les Coen ont toujours réussi à cerner la bêtise humaine en la mettant en scène intelligemment. Ici aussi, tout y est. Du professeur qui use et abuse d'une façon de parler obsolète au jeune noir impulsif, le portrait des différents personnages est une réelle réussite. Particulièrement le personnage de Mme Munson, très bien écrit. Et si le casting réussit parfaitement à donner du concret dans des personnages très caricaturaux, le scénario n'est malheureusement pas à la hauteur des personnages.

Si l'histoire de base est sympathique, elle manque cependant de péripéties, qui empêche à LadyKillers de réellement faire effet. Et celles qui sont relatées dans le film n'arrivent pas à offrir de moments drôles. L'histoire reste malheureusement trop ancrée dans le réalisme et pas assez dans l'humour. Là où des films comme The Big Lebowski offre une histoire sympathique accentuée par des personnages très réussis, le film n'arrive au final pas à combiner ces deux effets, pour offrir une comédie pas assez efficace.

Ladykillers 2004

Malgré des personnages très réussis, leur folie n'arrive pas être combiné à l'histoire qui fait que cette comédie patine trop. Dommage.

Note :

Note-6-10

 

Ladykillers
Réalisé par Joel et Ethan Coen
Avec Tom Hanks, Irma P. Hall, Marlon Wayans, J. K. Simmons...

Date de sortie: 9 Juin 2004

Genre: Comédie

Synopsis: Le docteur Goldthwait Higginson Dorr III réunit un gang "d'experts" pour accomplir le casse du siècle. Ses associés ? Un spécialiste en explosifs, un perceur de tunnel, un gros bras et un complice infiltré qui risque d'être découvert... Le QG de l'opération ? La cave d'une vieille dame, Mrs. Munson, qui fréquente assidûment l'église et ne se doute de rien. Les cinq hommes se font passer pour des musiciens qui ont besoin d'un endroit où répéter. Le premier problème ? Dorr et ses associés sont des amateurs. Le vrai problème ? Ils ont sérieusement sous-estimé leur hôtesse. Lorsque Mrs. Munson découvre leurs projets et menace de les dénoncer aux autorités, les cinq malfrats décident de l'associer à l'affaire. Après tout, se débarrasser d'elle ne devrait pas être un problème...