[Critique] Nebraska

nebraska 2014Après le succès critique et public de The Descendants, Alexander Payne revient avec un nouveau film, Nebraska. Tourné en noir et blanc dans 4 Etats, le film a été présenté au dernier Festival de Cannes et n’en est pas reparti bredouille puisque Bruce Dern en a rapporté le Prix d’Interprétation Masculine.

Un prix obtenu pour son excellente performance d’un vieux sénile, obnubilé à l’idée d’aller retirer le million de dollars qu’il pense avoir gagné à une loterie située dans une petite ville du Nebraska. On s’en doute, la loterie (et le fait de savoir si Woody a gagné le million ou pas) n’est qu’un McGuffin prétexte à un road-movie entre un père et son fils. C’est sur ce canevas simple qu’Alexander Payne déroule tranquillement son histoire, le tout sans cynisme, même lorsque les personnages s’y prêtent.

Le regard d’Alexander Payne sur l’Amérique profonde est bienveillant et tendre, même s’il s’en moque lorsque l’occasion s’y prête. Cette absence de cynisme fait un bien fou à l’œuvre et lui permet d’approfondir ses personnages et notamment cette relation père-fils qui est le ciment de la famille. A ce titre le duo Will Forte/Bruce Dern marche à merveille. Une relation pleine de non-dits subtile et émouvante, lorsque le fils se rend compte que son père n’a plus toute sa tête. Ce voyage dans sa ville natale est l’occasion pour lui de mieux découvrir son père, et de réapprendre à l’apprécier. Non sans humour, car si l’humour de Nebraska est subtil, il offre malgré tout d’excellentes scènes, notamment avec un dentier que les personnages cherchent dans un endroit pour le moins inattendu.

Le reste du casting, notamment June Squibb, Stacy Keach et Bob Odenkirk, est également excellent dans des rôles plus secondaires, mais aident à nous faire croire à cette famille dysfonctionnelle. Accompagnée d’une superbe bande-originale et forte d’une mise en scène soignée, Nebraska est donc, en dépit de quelques longueurs, une belle balade dans l’Amérique profonde signée Alexander Payne.

nebraska 2014

Alexander Payne signe une ballade tendre dans l'Amérique profonde en compagnie du grand Bruce Dern.

Note :

Note-7-10

 

Nebraska
Réalisé par Alexander Payne
Avec Bruce Dern, Will Forte, June Squibb,...

Date de sortie: 2 avril 2014

Genre: Comédie, Drame

Synopsis: Un vieil homme, persuadé qu’il a gagné le gros lot à un improbable tirage au sort par correspondance, cherche à rejoindre le Nebraska pour y recevoir son gain, à pied puisqu'il ne peut plus conduire. Un de ses deux fils se décide finalement à emmener son père en voiture chercher ce chèque auquel personne ne croit. Pendant le voyage, le vieillard se blesse et l’équipée fait une étape forcée dans une petite ville perdue du Nebraska qui s'avère être le lieu où le père a grandit. C'est ici que tout dérape. Rassurez-vous, c’est une comédie !