[Critique] The Voices

the voices 2015Après Persepolis et Poulet aux Prunes, Marjane Satrapi s’était faite très discrète. C’était sans compter sur The Voices, thriller caché sous une bonne dose de comédie, qui sort en salles mercredi.

On suit les aventures de Jerry (Ryan Reynolds), un timide ouvrier dans une usine de baignoires, amoureux d’une sublime collègue jouée par Gemma Arterton. Un mauvais coup du sort fait qu’un soir, Jerry doit la raccompagner chez elle, et c’est le début d’une série d’évènements loufoques et, malheureusement pour notre pauvre ouvrier, un peu trop sanglantes.

La bonne idée de The Voices, c’est d’enrober le propos plutôt sombre du film dans une couche pop et colorée, riche en humour décalé. Il est alors bien plus facile de se prendre d’affection pour ce héros pathétique et looser sur les bords. Et avoir choisi Ryan Reynolds, pas forcément l’acteur le plus expressif du monde, est alors très audacieux, car rarement il n’aura été aussi bon dans un rôle nécessitant pourtant de créer une certaine empathie avec son personnage. Car Jerry, aussi bizarre qu’il est, pourrait très bien passer pour une victime au premier regard…

Sur son premier scénario pas écrit par elle, Marjane Satrapi développe alors avec intelligence autant son personnage principal que les secondaires… Même ceux à quatre pattes ! Car le chien et le chat de Jerry, pas loin d’être les meilleures « voices » vues depuis un certain temps au cinéma, sont très drôles et bien écrites (et doublées par Reynolds lui-même). En résulte une ambiance totalement décalée, où chat et chien s’affrontent sous le regard de leur maître qui s’enfonce dans ses problèmes sans arriver à en échapper.

La mise en scène est à ce titre soignée et s’autorise quelques virées dans le merveilleux, vite contre-balancées par l’horreur, bien réelle, de la situation. On pense à un Charlie et la Chocolaterie sous acides et en plus sanguinolent, même si le film reste relativement soft malgré les têtes qui tombent.

Porté par un Ryan Reynolds étonnant, un casting féminin (et félin) de haute volée et une jolie réalisation, The Voices est donc une excellente surprise drôle et attachante, jusqu’à son générique final.

the voices 2015

Un conte horrifique drôle où Ryan Reynolds montre un nouvel aspect de ses talents d'acteur.

Note :

Note-8-10

 

The Voices
Réalisé par Marjane Satrapi
Avec Ryan Reynolds, Gemma Arterton, Anna Kendrick, Jacki Weaver,...


Date de Sortie : 11 Mars 2015
Genre: Comédie, Thriller

Synopsis: Jerry vit à Milton, petite ville américaine bien tranquille où il travaille dans une usine de baignoires. Célibataire, il n’est pas solitaire pour autant dans la mesure où il s’entend très bien avec son chat, M. Moustache, et son chien, Bosco. Jerry voit régulièrement sa psy, aussi charmante que compréhensive, à qui il révèle un jour qu’il apprécie de plus en plus Fiona - la délicieuse Anglaise qui travaille à la comptabilité de l’usine. Bref, tout se passe bien dans sa vie plutôt ordinaire - du moins tant qu’il n’oublie pas de prendre ses médicaments...