[Critique] Crazy Stupid Love

crazystupidlove-1

 Après l'attachant I Love You Phillip Morris, John Requa est de retour avec Crazy Stupid Love avec Steve Carrel qui renoue avec le rôle du loser attachant après le film 40 ans toujours puceau. L’acteur est si émouvant en amoureux éconduit qu'on adhère rapidement au film. Mais n'oublions ses partenaires Julianne Moore qui reste intéressante dans le rôle de la femme marié perdu, et Ryan Gosling, plus à l’aise dans le drame que la comédie, mais tout de même crédible dans la peau d’un playboy endurci. Puis il y a aussi la jolie Emma Ston qui est géniale en jeune diplomée qui veut rester sur les rails, ensuite il y a le jeune Jonah Bobo qui joue parfaitment le gamin totalement in love. Mais il n'y pas le casting qui fait qu'on adore ce film...

 Car oui j'ai adoré. Simplement. Je regarde des centaines de films par an et a force donc peu me surprennent. Celui-ci m'a surpris. C'était comme je m'y attendait un film très sympa porté par deux très bons acteurs. Je ne m'attendais pas a ce qu'il soit a ce point sympa que j'en pleure parfois de rire, tout comme je ne m'attendais pas autant a ce que les autres acteurs soient aussi bons. Evidemment Steve Carell est toujours aussi drôle, mais je ne m'attendais certainement pas a ce qu'il joue aussi bien le beau. Quand à Ryan Gosling, le voir pour une fois prendre le rôle du beau gosse et de fort belle manière est un vrai régal, le rôle lui va parfaitement bien au point que l'on oublie le laps du films ses précédents rôles dans lesquels il incarne toujours l'homme tout juste moyen qui n'existe que parcequ'il est sympathique et dans lequel on aurait pû le croire enfermé. En fait ce qui est le plus surprennant dans ce film reste encore le scénario. L'histoire est simple et exposée, on sait le fin mot avant d'avoir vu le film.

 Ces films on les connait même si on adore retourner les voir... Point du tout... On se fait avoir comme des bleus sur un zone du scénario que l'on aurait dû ou pensé anticiper de par notre connaissance avisée du genre ; et ce sentiment de s'être fait avoir en toute beauté est honnetement jouïssif. Le cinéma peut encore nous surprendre même dans des films dits "simples" et c'est là toute la particularité de ce film que je conseille donc vivement. (Vu en VF, mais en pensant le long du film même si cette version est très bonne, que la version VO doit valoir le détour.)


15/20

crazystupidlove  Crazy Stupid Love

Réalisé par John Requa, Glenn Ficarra
Avec Steve Carrell, Ryan Gosling, Julianne Moore, Emma Stone,...

Date de Sortie :
14 Septembre 2011
Genre:
Comédie, Romance

Synopsis: A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne. Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu… sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.