[Critique] Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté

Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté 2012

Le célèbre gaulois Astérix vit une nouvelle aventure cinéma.

Après un premier opus sympathique mais oubliable, la consécration du Gaulois est arrivée après Mission Cléopâtre, l'opus réalisé par Le Nul Chabat. Après cette comédie française désormais culte, le troisième opus a failli coulé la franchise, en proposant un film bien en deça des attentes et fort décevant compte tenu du manque d'humour. Laurent Tirard qui a précédemment réussi à adapter "Le Petit Nicolas" au cinéma s'attaque à l'autre franchise de Goscinny, mal en point et adapte deux aventures, Astérix chez les Bretons qu'il jumelle avec Astérix et les Normands. La franchise re-décolle-t-elle?

La réponse est oui, mais pas autant que ce qu'elle peut donner. Le reproche que je fais à ce film, est de ne pas être assez loin, de ne pas avoir pousser les bonnes idées jusqu'à la moelle. Les références et easter-eggs sont trop invisibles pour être notées ou mal transposées. Les références à George Michael ne seront perçues qu'au 3ème visionnage, et si vouloir rendre hommage au célèbre quatuor britannique était une bonne idée, comparer les Beatles à BB Brunes est une mauvaise idée, puisque la référence passe inaperçu. Avec un nom de personnage comme Macintosh, une référence à la marque à la Pomme était attendue mais absente, et le potentiel de faire des Normands des guerriers proche de 300 était énorme mais n'a juste été qu'effleuré. Si l'accent britannique passe bien sur grand écran, vu le nombre de jeux de mots possibles, c'est dommage qu'on y ai pas eu droit.

L'humour présent prête à sourire, mais malheureusement oublie plusieurs gags de la bande-dessinée qui sont d'autant plus d'actualité aujourd'hui comme le tunnel sous la manche. D'autres gags basés sur des anachronismes sont très réfléchis et vraiment intelligents. Je regrette d'ailleurs qu'ils n'aient pas été plus présent!

Au niveau de la réalisation, c'est absolument excellent. Une réelle maîtrise des prises de vue, une bonne photographie et une très bonne direction d'artistes. Depardieu est toujours aussi bon en Obélix et Baer parvient sans trop de difficultés à arriver à un jeu proche de celui de Clavier. Les seconds rôles ne sont pas mauvais, qu'il s'agisse de Le Bon, Gallienne ou Lacoste. Seul Luchini est en dessous en proposant un César qui en fait des tonnes et qui au final énerve plus qu'il n'amuse. Je ne suis pas en mesure de juger de la 3D puisque mon cinéma proposait le film qu'en 2D, mais on sent que les effets voulus misaient plus sur le relief que sur la profondeur et promet donc une bonne 3D.

Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté 2012

Le nouvel épisode des aventures d'Astérix nous permet de passer un bon moment en nous proposant quelque chose de supérieur au 1er et 3ème opus, mais reste encore loin de l'opus réalisé par Chabat, puisqu'il n'exploite pas à fond son potentiel.

Note :

Note-7-10

Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté
Réalisé par Laurent Tirard
Avec Gérard Depardieu, Edouard Baer, Guillaume Gallienne, Vincent Lacoste,...

Date de Sortie: 17 Octobre 2012
Genre: Comédie, Aventure

Synopsis: 50 avant Jésus Christ. César a soif de conquêtes. A la tête de ses glorieuses légions il décide d'envahir cette île située aux limites du monde connu, ce pays mystérieux appelé Brittania, la Bretagne.
La victoire est rapide et totale. Enfin... presque. Un petit village breton parvient à lui résister, mais ses forces faiblissent. Cordelia, la reine des Bretons, décide donc d’envoyer son plus fidèle officier, Jolitorax, chercher de l’aide en Gaule, auprès d’un autre petit village, connu pour son opiniâtre résistance aux Romains…
Dans le village gaulois en question, Astérix et Obélix sont déjà bien occupés. Le chef leur a en effet confié son neveu Goudurix, une jeune tête à claques fraîchement débarquée de Lutèce, dont ils sont censés faire un homme. Et c'est loin d'être gagné.
Quand Jolitorax arrive pour demander de l'aide, on décide de lui confier un tonneau de potion magique, et de le faire escorter par Astérix et Obélix, mais aussi Goudurix, car ce voyage semble une excellente occasion pour parfaire son éducation. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu...