[Critique] Stoker

Stoker 2013

Park Chan-Wook fait partie de ces réalisateurs qui arrivent à proposer une intrigue forte avec un sens esthétique particulièrement réussi. Le réalisateur coréen, particulièrement connu pour son film Old Boy (qui connaît actuellement un remake américain en cours de tournage) réalise ici son premier film américain, avec un scénario qui ne lui est pas propre, mais écrit par Wentworth Miller, l'acteur de Prison Break. Le résultat est saisissant!

Déroutant, le film offre une intrigue très prenante, malsaine et très beau. Le scénario, excellent, permet à son scénariste de fortement se distinguer du travail qu'il a pu faire sur la série, et lui assurer un bon avenir quand à une reconversion en scénariste.

En effet, l'histoire raconte la venue d'un Oncle inconnu d'Indiana, une jeune fille qui vient de fêter ses 18ans et dont le père vient de décéder. Et si elle se méfie fortement de lui, sa mère tente de se rapprocher du frère de son défunt époux, tandis que l'entourage d'Indiana disparaît. L'histoire offre quelque chose de très malsain, puisqu'il s'attaque indirectement à l'inceste. Oppressant, puisque la réalisation, qui prend son temps et s'attarde sur de nombreux détails, plonge rapidement le spectateur dans une atmosphère étrange, dont on ne sortira à aucun moment.

Il est important de souligner, puisque l'on parle de la réalisation, la beauté visuelle des plans, et les transitions qui sont magnifiques. Si ces transitions servent l'intrigue et l'atmosphère, la photographie permet de rendre beau quelque chose qui ne l'est pas, son histoire.

Car au final, c'est le tour de force de ce film. Il arrive à mettre le thème récurrent du réalisateur, la lutte du bien contre le mal (particulièrement dans Thirst), en soulignant cette lutte avec son atmosphère et son esthétique.

Le casting est particulièrement réussi. S'il ressemble à un huit-clos avec trois personnages, ces trois personnages offrent une prestation très réussie, notamment Mia Wasikowska (révélée dans le décevant Alices aux pays des Merveilles de Burton) et Matthew Goode.

Quelques points négatifs cependant. L'intrigue principale, si elle répond à l'ensemble des questions que l'on peut se poser ne résoud pas deux questions importantes qu'Indiana se pose, faisant tâche dans un scénario qui semblait parfait et cohérent. La musique aussi, puisque si le thème du générique est très réussie et addictif, le reste est oubliable voire même indécelable.

Stoker 2013

Stoker est un film angoissant et malsain, particulièrement réussi grâce à son scénario prenant, et une esthétique des plus attrayantes..

Note :

Note-8-10

Stoker
Réalisé par Park Chan-wook
Avec Mia Wasikowska, Nicole Kidman, Matthew Goode ,...

Date de Sortie: 1 Mai 2013
Genre: Drame, Epouvante-Horreur, Thriller

Synopsis: Après la mort de son père dans un étrange accident de voiture, India, une adolescente, voit un oncle dont elle ignorait l’existence, venir s’installer avec elle et sa mère. Rapidement, la jeune fille se met à soupçonner l’homme d’avoir d’autres motivations que celle de les aider. La méfiance s’installe, mais l’attirance aussi…