[Critique] Diana

diana 2013Le réalisateur de La Chute se lance sur l'histoire d'une des femmes les plus connus du monde : la Princesse Diana avec Naomi Watts pour l'interpréter.

Dès le départ, il ne faut pas s'attendre à avoir sa vie complète avec ses déboires avec la famille royale, le réalisateur et la production ont préféré se pencher sur les deux dernières années de sa vie.

En décidant ceci, ils se sont malheureusement tiré une balle dans le pied car on cherche à avoir un vrai biopic sur la femme la plus connue du monde et pas avoir l'histoire d'un amour qui ne peut exister en dehors du secret. Certes il est légèrement intéressant de voir comment elle a géré son divorce avec le Prince Charles et surtout sa notoriété mais en cherchant absolument à rendre le personnage émouvant, il en oublie que le film est trop long.

Certaines scènes sont beaucoup trop longues et sans intérêt, voir la Princesse Diana retomber amoureuse ne nous cache pas le manque de scénario. On voit bien qu'ils se sont appuyés sur les tabloids de la presse en axant aussi le poids des journalistes. Le film n'est pas assez profond, on ne rend pas assez dans le sujet.

Après le film a aussi de bons passages et le jeu de Naomi Watts est très bon, elle réussit à rendre Diana humaine au possible. L'histoire avec le docteur pakistanais est intéressante sur le point de vue puis revoir Naveen Andrews (Lost) fait plaisir.

Au final en axant sur les deux dernières années de sa vie, Diana ne comble pas du tout l'attente du spectateur puis derrière le film est trop larmoyant pour conquérir un public masculin (par exemple). Mais un gros plus pour Naomi Watts pour sa performance en tant que princesse de Galles.

diana 2013

Malheureusement en axant sur les 2 dernières années, le film perd un intérêt important et devient fade même si Diana est superbement joué par Naomi Watts.

Note :

Note-3-10

Diana
Réalisé par Oliver Hirschbiegel
Avec Naomi Watts, Naveen Andrews, Juliet Stevenson,...

Date de sortie: 2 Octobre 2013

Genre: Biopic, Drame, Romance

Synopsis: 1er Septembre 1995 : La princesse de Galles et le docteur Hasnat Khan sont présentés l’un à l’autre par Oonagh Toffolo, amie de Diana, au Royal Brompton Hospital de Londres. Officiellement séparée du prince Charles depuis décembre 1992, Diana a connu plusieurs aventures amoureuses décevantes. Alors qu’elle s’interroge sur le sens à donner à sa vie, elle s’éprend du chirurgien pakistanais et, pour une fois, parvient à garder quelques temps secrète leur liaison. Son divorce définitivement prononcé en août 1996, Diana veut croire à un avenir possible avec cet homme qui l’aime avec ses qualités et ses défauts, indifférent à l’image d’icône princière qu’elle incarne aux yeux du monde depuis plus de quinze ans.
6 Septembre 1997 : Un homme effondré derrière ses lunettes noires assiste aux obsèques de Diana. Peu de gens reconnaissent Hasnat Khan. Alors que les tabloïds affirment que Diana s’apprêtait à épouser Dodi Al-Fayed, rares sont ceux qui savent que, peu avant son accident, elle essayait encore de joindre Hasnat pour le convaincre de revenir à elle.