[Critique] Le Majordome

le majordome 2013

Parmi les biopic de personnes inconnues se cachent souvent des histoires fortes. Celle du Majordome n'y échappe pas en offrant une réelle fresque historique sur les dessous de la maison blanche concernant le droit des noirs.

Le souci, lorsque l'on aborde un thème aussi délicat que les questions raciales, c'est d'être trop politique ou subversif. En racontant l'histoire du point de vue de ce majordome, Cecil, on se retrouve ainsi spectateur de ce qu'il a réellement vécu. Pas d'apparté sur les réelles réunions présidentielles, tout est vu depuis ses yeux, et celui de ses enfants. Car si le film veut surtout s'attacher à l'homme qui servait les Président, la force du discours réside réellement dans le traitement de la famille de Cecil.

Entre un père voulant éviter à ses enfants les atrocités des gens du Sud et un fils voulant se battre pour que les droits des noirs soient similaires à celui des blancs, un réel portrait du monde politique est dessiné. Oscillant entre diverses personnalités très bien traîtées, malgré le peu de temps qu'ils restent à l'écran (à l'instar de Martin Luther King), le film se veut au final bien plus historique que réellement politique. On assiste au changement de mentalité, aussi bien des Présidents que de la famille. Le manque de prise de parti du réalisateur découle donc parfaitement.

Le casting est réellement bon, qu'il s'agisse des rôles principaux ou des différents acteurs qui incarnent les Présidents, tout est fait avec une parfaite justesse. Les personnages sont facilement reconnaissables grâce à un maquillage très réussi. D'ailleurs les successions de Présidents sont très bien expliquées, et a aucun moment, on ne se retrouve temporellement perdu. Car dans un film retraçant autant d'années, il arrive souvent que les ellipses soient trop nombreuses et mal expliquées, contrairement à ce film, qui grâce à différents journaux télévisées de l'époque nous permet assez vite de nous situer dans les années qui passent.

Cependant, la réalisation est trop classique et la musique trop vite oubliée.

le majordome 2013

Le Majordome offre une fresque historique très intéressante sur l'évolution du droit des noirs, en étant suffisamment politique pour être intéressant mais pas trop pour éviter de nous assomer par son discours.

Note :

Note-8-10

Le Majordome
Réalisé par Lee Daniels
Avec Forest Whitaker, Oprah Winpfey, John Cusack, Terrence Howard, Lenny Kravitz,...

Date de sortie: 11 Septembre 2013

Genre: Divers

Synopsis: Le jeune Cecil Gaines, en quête d'un avenir meilleur, fuit, en 1926, le Sud des États-Unis, en proie à la tyrannie ségrégationniste. Tout en devenant un homme, il acquiert les compétences inestimables qui lui permettent d’atteindre une fonction très convoitée : majordome de la Maison-Blanche. C'est là que Cecil devient, durant sept présidences, un témoin privilégié de son temps et des tractations qui ont lieu au sein du Bureau Ovale.
À la maison, sa femme, Gloria, élève leurs deux fils, et la famille jouit d'une existence confortable grâce au poste de Cecil. Pourtant, son engagement suscite des tensions dans son couple : Gloria s'éloigne de lui et les disputes avec l'un de ses fils, particulièrement anticonformiste, sont incessantes.
À travers le regard de Cecil Gaines, le film retrace l'évolution de la vie politique américaine et des relations entre communautés. De l'assassinat du président Kennedy et de Martin Luther King au mouvement des "Black Panthers", de la guerre du Vietnam au scandale du Watergate, Cecil vit ces événements de l'intérieur, mais aussi en père de famille…