[Critique] Inside Llewyn Davis

inside llewyn davis 2013Quand on entend Coen, obligatoirement on est tenté, inévitablement on pense à True Grit, Burn After Reading, O'Brother, Fargo et No Country for Old Men, de magnifiques films mais aussi à The Big Lebowski, A Serious Man et Intolérable Cruauté comme films trop moyens voire mêmes nuls.

Dans quelle catégorie se place Inside Llewyn Davis : entre les deux !!!

Oui entre les deux car le film a autant de belles choses que de mauvaises, commençons par ses dernières.

Si le casting d'Inside Llewyn Davis a de bons acteurs, ils sont mal utilisés, Justin Timberlake est très peu présent, Garrett Hedlund a un personnage trop spécial et John Goodman est trop peu présent et est surtout présent dans la partie la plus ennuyante du film, son potentiel comique mal pris en compte. Seule Carey Mulligan a une certaine importance mais nous tape sur les nerfs dans son vocabulaire. Inside Llewyn Davis est totalement porté par un Oscar Isaac très bon dans le rôle de ce musicien folk maudit.

D'ailleurs la musique du film est magnifique, part importante et idéale à ce film qui tue son personnage principal à petit feux. Le scénario a bons rythmes mais une partie coupe le film en deux à cause de sa longueur et de l'ennui apporté par cette scène. On aime voir New York dans les années 60, cette ambiance, la difficulté de percer dans la musique. Le scénario est bien construit.

Mais au final, Inside Llewyn Davis aurait pu être un très beau film si il avait été plus court et avec un personnage principal plus attachant. N'empêche que la musique est magnifique et entrainante.

inside llewyn davis 2013

Beau par sa musique folk et cette ambiance 60's, Inside Llewyn Davis est porté par un Oscar Isaac convaincant dans cette histoire noir de musicien déprimé.

Note :

Note-6-10

 

Inside Llewyn Davis
Réalisé par Joel et Ethan Coen
Avec Oscar Isaac, Carey Mulligan, Justin Timberlake, John Goodman et Garrett Hedlund

Date de sortie: 13 Novembre 2013

Genre: Biopic, Musical

Synopsis: Inside Llewyn Davis raconte une semaine de la vie d'un jeune chanteur de folk dans l'univers musical de Greenwich Village en 1961. Llewyn Davis est à la croisée des chemins. Alors qu'un hiver rigoureux sévit sur New York, le jeune homme, sa guitare à la main, lutte pour gagner sa vie comme musicien et affronte des obstacles qui semblent insurmontables, à commencer par ceux qu'il se crée lui-même. Il ne survit que grâce à l'aide que lui apportent des amis ou des inconnus, en acceptant n'importe quel petit boulot. Des cafés du Village à un club désert de Chicago, ses mésaventures le conduisent jusqu'à une audition pour le géant de la musique Bud Grossman, avant de retourner là d'où il vient.