[Critique] Battle of the Year

La marche 2013Les films dansants sont revenus à la mode avec des films comme la saga Sexy Dance. En s'inspirant d'un concours de Breakdance déjà existant, le Battle of The Year, le film veut nous en mettre plein la vue avec des figures de break incroyables, dignes d'une réelle compétition. En s'appuyant de Josh Holloway (Lost), le long-métrage se veut ambition. Un échec sur toute la ligne...

Cet échec, il se ressent pour quatre raisons. La première est certainement le fait que les vidéos de Break ne sont pas impressionnantes. Une petite recherche sur Youtube et d'excellents tricks apparaissent. Certes l'équipe américaine offre un ou deux tricks sympathiques, mais on a du mal à comprendre comment l'équipe a réussi à aller aussi loin dans une telle compétition avec un niveau loin d'être à la hauteur d'autres équipes présentées. Car si le film veut montrer que les faiblesses de l'équipe résident dans les individualités de l'équipe, c'est pour mieux masquer le manque sidérant de niveau des américains.

Puisque l'on parle d'équipe, appuyons nous maintenant sur le second point. L'histoire est bien trop classique et pas du tout au niveau d'autres films similaires. Cari si Coach Carter ou Dance with Me (par exemple) arrivent à apporter une dimension sociale intéressante, le film se révèle n'avoir aucune profondeur. Le coach a la vie brisée qui va réussir à surmonter son chagrin grâce à son équipe est une formule classique bien trop présente au cinéma, et qui manque de crédibilité, notamment parce que ce chagrin ne se ressent qu'à un seul moment.

Le troisième point négatif est sans conteste, l'aspect commercial du film. Si Sony avait abusé avec ses placements de produits dans The Amazing Spider-Man , ici le résultat est bien pire. En plus de ne montrer que des produits technologiques Sony (une tv, un Vaio, un mp3, une PS Vita), le film ponctue cette publicité par des phrases comme "ceci est le futur, la nouvelle tablette Sony". Sony n'est pas le seul à utiliser abusivement de ce procédé puisque Braun fait la même chose, mais, catalogue de produit beaucoup moins riche oblige, se ressent moins. Il n'y aurai rien d'étonnant à apprendre que Chris Brown a signé chez Sony.

Le dernier point, est sans aucun doute la patriotisme américain exacerbé. Rien que le pitch initial pue l'amour du pays. "Il faut montrer au monde que les Etats-Unis sont les maîtres" est le postulat de base du film. Du coup, le film se veut paternaliste, montrer que les efforts sont toujours payants et que l'échec n'existe pas pour les américains puisqu'il est toujours relatif.

Passons la réalisation faiblarde ne réussissant pas assez souvent à mettre en avant les différents tricks, les prestations catastrophiques du casting ou encore le rôle inutile de Josh Peck, le film n'arrive même pas à offrir une soundtrack mémorable.

La marche 2013

Trop classique, trop publicitaire, mal filmé et pas impressionnant, Battle of the Year est un véritable échec cinématographique à éviter.

Note :

Note-2-10

 

Battle of the Year
Réalisé par Benson Lee
Avec Josh Holloway, Laz Alonso, Josh Peck, Chris Brown, Caity Lotz ...

Date de sortie: 13 Novembre 2013

Genre: Musical, Drame

Synopsis:Battle Of the Year, tenue chaque année en France, est certainement la plus grande compétition mondiale de Break Dance, seulement aucune équipe américaine n’a gagné depuis 15 ans. Dante, un des meilleurs danseurs de Californie, compte bien faire remonter le pays initiateur du Hip Hop sur la première marche du podium. Avec l’aide de Blake, un ancien coach de Basket-ball, ils vont monter une équipe composée des meilleurs danseurs du pays, convaincus de pouvoir en faire des champions.