[Critique] All Is Lost

all is lost 2013Avec Margin Call, J.C Chandor avait réalisé un grand coup avec son premier film, avec en prime un oscar, il revient pour All Is Lost où le pauvre Robert Redford va subir la déchéance de l'océan.

C'est d'ailleurs un sacré pari que c'est lancer le duo Redford-Chandor avec ce film qui on peut dire donne un très beau rôle à l'acteur vu que celui-ci est seul pendant tout le film.

All Is Lost confirme une chose et une bonne, le talent de Robert Redford, l'acteur est poignant, émouvant et transmet parfaitement les émotions qu'il traverse lors de son périple. Et vu son âge, je suis totalement étonné par sa prestation, c'est un vrai exemple.

Mais malheureusement l'erreur vient de J.C Chandor qui n'a pas réussi une belle mis en scène, trop de silence, et des scènes trop longues, font mal passer le temps, on s'ennuit, on prend pas de réels plaisir puis même les incrustations sont nulles, je suis très déçu par le réalisateur qui ne confirme pas mes espoirs que j'avais eu avec Margin Call.

Au niveau du scénario, l'histoire suit un déroulement intéressant mais nous plonge pas suffisamment dans Robert Redford.

Au final, All is Lost transmet parfaitement grâce à Redford mais ne réussit par à convaincre par sa mise en scène trop moyenne.

all is lost 2013

Même si Robert Redford est sublime, All is Lost ne réussit pas à convaincre à cause d'une mise en scène trop moyenne.

Note :

Note-5-10

 

All Is Lost
Réalisé par J.C Chandor
Avec Robert Redford

Date de sortie: 11 Décembre 2013

Genre: Drame, Aventure

Synopsis: Au cours d'un voyage en solitaire à travers l'Océan Indien, un homme découvre à son réveil que la coque de son voilier de 12 mètres a été percée lors d'une collision avec un container flottant à la dérive. Privé de sa radio et de son matériel de navigation, l'homme se laisse prendre dans une violente tempête. Malgré ses réparations, son génie marin et une force physique défiant les années, il y survit de justesse. Avec un simple sextant et quelques cartes marines pour établir sa position, il doit s'en remettre aux courants pour espérer se rapprocher d'une voie de navigation et héler un navire de passage. Mais le soleil implacable, la menace des requins et l'épuisement de ses maigres réserves forcent ce marin forcené à regarder la mort en face.