[Critique] Les Brasiers de la Colère

les brasiers de la colere 2014

Après la surprise Crazy Heart avec l'Oscar du meilleur acteur pour Jeff Bridges en 2010, Scott Cooper revient avec les Brasiers de la Colère et son casting 5 étoiles.

Il est question d'une histoire de frères dans le monde américain profond de nos jours.

On pourrait dire après avoir Les Brasiers de la Colère que la partie rurale des Etats-Unis subit de plein fouet la crise et c'est le cas. Deux frères Russel (Christian Bale) et Rodney (Casey Affleck) essayent de vivre à leurs manières et comme ils peuvent leurs vies avec chacun une manière différente. L'un normalement et légalement en travaillant à l'usine et l'autre illégalement avec des combats à mains nues illégaux pour régler ses dettes.

On constate l'importance fraternelle de ce film avec une description malheureusement trop longue du lien entre Russell et Rodney Baze. L'histoire est intéressante par son déroulé qui devient une lente descente en enfer pour Russell (d'où beaucoup de personnes qui pensent à Voyage au bout de l'enfer).

Les acteurs sont bien dirigés, Zoé Saldana, Forest Whitaker, Willem Dafoe et Sam Shepard font leurs travail. Woody Harrelson est bon dans ce rôle de chef des dealers mais c'est surtout Christian Bale et Casey Affleck qui sont excellents. Ils communiquent parfaitement l'émotion pour faire ressentir la haine et la difficulté engendré par les faits des Brasiers de la Colère. 

Au final, si le film avait été moins long et ennuyant au départ, Les Brasiers de la Colère aurait pu être excellent et c'est vraiment dommage.

les brasiers de la colere 2014

Une amérique dure et violente dont deux frères subissent la loi. Long mais saissisant par les prestations de Christian Bale et Casey Affleck.

Note :

Note-6-10

 

Les Brasiers de la Colère
Réalisé par Scott Cooper
Avec Christian Bale, Woody Harrelson, Casey Affleck, Forest Whitaker, Zoé Saldana, Sam Shepard et Willem Dafoe

Date de sortie: 15 janvier 2014

Genre: Drame, Thriller

Synopsis: À Braddock, une banlieue ouvrière américaine, la seule chose dont on hérite de ses parents, c’est la misère. Comme son père, Russell Baze travaille à l’usine, mais son jeune frère Rodney a préféré s’engager dans l’armée, en espérant s’en sortir mieux. Pourtant, après quatre missions difficiles en Irak, Rodney revient brisé émotionnellement et physiquement. Lorsqu’un sale coup envoie Russell en prison, son frère cadet tente de survivre en pariant aux courses et en se vendant dans des combats de boxe. Endetté jusqu’au cou, Rodney se retrouve mêlé aux activités douteuses d’Harlan DeGroat, un caïd local sociopathe et vicieux. Peu après la libération de Russell, Rodney disparaît. Pour tenter de le sauver, Russell va devoir affronter DeGroat et sa bande. Il n’a pas peur. Il sait quoi faire. Et il va le faire, par amour pour son frère, pour sa famille, parce que c’est juste. Et tant pis si cela peut lui coûter la vie.