[Critique] Rocky

Rocky 1976

Sylvester Stallone est connu pour ses gros bras et ses films d'action. Et si le personnage iconique de Rocky lui colle à la peau, force est de constater qu'avec ce film qu'il a lui-même écrit, on se retrouve bien loin du tas de muscle décérébré comme certains peuvent le penser, mais avec un réel drame.

Si pour beaucoup Rocky est un film de boxe, racontant le rêve américain d'un boxeur de bas quartier qui arrive à tenir tête au champion. Mais ce qui marque dans ce film, c'est qu'au final, la boxe n'est qu'un prétexte narratif. La force du film n'est pas dans le sport, mais dans tout le contexte social qui est raconté. Le tiraillement entre ceux voulant s'en sortir honnêtement, ceux qui sont prêt à tout pour avoir quelques dollars de plus ou encore la différence entre deux mondes, celui des riches, incarné par Apollo Creed ou celui plus populaire dans lequel Rocky tente de survivre.

La force du film est notamment mis en valeur par ce contexte très bien amené. Les personnages secondaires permettent de réellement faire de Rocky un personnage fort. Le combat final n'est intéressant que grâce au contexte mis en place avant. On se retrouve avec un réel combat de David contre Goliath, et la mise en avant de ce David permet de réellement comprendre la volonté de Rocky.

La réalisation est assez classique et permet de mettre en avant le talent de Stallone. On regrettera cependant une réalisation du combat final pas assez propre et claire.

Rocky 1976

Plus un drame qu'un film sur la boxe, Rocky est touchant par sa sincérité et sa mise en avant d'un monde social qui sonne très juste.

Note :

Note-8-10

 

Rocky
Réalisé par John G. Avildsen
Avec Sylvester Stallone, Talia Shire, Burt Young...

Date de Sortie: 23 mars 1977
Genre: Drame, Action

Synopsis:Dans les quartiers populaires de Philadelphie, Rocky Balboa collecte des dettes non payées pour Tony Gazzo, un usurier, et dispute de temps à autre, pour quelques dizaines de dollars, des combats de boxe sous l'appellation de "l'étalon italien". Cependant, Mickey, son vieil entraîneur, le laisse tomber. Son ami Paulie, qui travaille dans un entrepôt frigorifique, encourage Rocky à sortir avec sa soeur Adrian, une jeune vendeuse réservée d'un magasin d'animaux domestiques. Pendant ce temps, Apollo Creed, le champion du monde de boxe catégorie poids lourd, recherche un nouvel adversaire pour remettre son titre en jeu. Son choix se portera sur Rocky.