[Critique] Dans l'Ombre de Mary

Dans l'Ombre de Mary 2014Les Studios Disney permettent, aux premiers fans et aux plus jeunes du chef d'oeuvre Mary Poppins, de découvrir comment cette adaptation fut faite. Que l'histoire soit légèrement (beaucoup) arrangée en faveur de Walt Disney ne l'empêche pas d'émouvoir et de faire rire. Et c'est avec deux grands noms du cinéma que nous découvrons l'écriture d'un film qui fête ses cinquante ans, cette année !

Il fut difficile pour Walt Disney (interprété par Tom Hanks) d'acquérir les droits de l’œuvre de P.L. Travers (interprétée par Emma Thompson), mais cette dernière pour des raisons financières acceptent finalement de se rendre à Hollywood pour discuter de l'adaptation des aventures de la renommée Mary Poppins. C'est donc tout un débat qui se déroulera entre l'auteure et les studios, également avec les frères Sherman au sujet de la musique. On ne peut s'empêcher de sourire en imaginant que la chanson Supercalifragilisticexpiadolicious n'ait pu jamais voir le jour ou que Dick Van Dyke aurait pu ne pas jouer Bert, et tout cela parce que Travers refusait la plupart des idées qu'on lui proposait.

Si nous devons pointer un gros défaut au film, c'est bien celui-ci : montrer à quel point Pamela avait tort d'être en désaccord avec l'équipe du papa de Mickey Mouse. Le point de vu n'est que du côté de Disney ; ce qui est compréhensible, car les Studios ne peuvent décidément pas entacher l'image de leur fondateur. Mais quand le scénario s'attaque au passé de P.L. Travers, le film gagne en intérêt, ainsi qu'en émotion. On y découvre la relation d'une enfant avec son père, un banquier comme dans Mary Poppins. Il y a de la tendresse dans chacun de ses passages. Le père, parfaitement interprété par Colin Farrell, passe du rôle de modèle à celui de la perte, pour sa famille. Chaque souvenir est comme une introspection pour le personnage principal, elle se souvient parce qu'on la pousse à se rappeler, le tout restant chronologiquement linéaire. Nous ne sommes donc jamais confus.

Ce film permet également de faire la découverte de la personne qui aurait inspiré Mary Poppins, et les clins d’œil sont de nouveau très présents et sympathiques. Mais comment savoir si c'est là la réalité ? Peu importe, le film continue de nous emporter. De Los Angeles en Australie, ce qui offre un film coloré, agréable à regarder. Nous suivrons donc cette aventure pour l'adaptation de ce roman jusqu'à la première hollywoodienne du film. On nous donne l'impression de redécouvrir le film de 1964, en même temps que Travers, c'est larmoyant à souhait et ça fonctionne. On s'amuse, on pleure et on ne peut s'empêcher d'être nostalgique. Dans l'Ombre de Mary donne en tout cas très envie de revoir Mary Poppins.

Dans l'Ombre de Mary 2014

Dans l'Ombre de Mary n'apporte peut-être qu'une vision sur la création du film Mary Poppins, mais elle n'en est pas moins émouvante et drôle. Un film qui plaira aux plus grands, comme aux plus petits.

Note :

Note-8-10

 

Dans l'Ombre de Mary
Réalisé par John Lee Hancock
Avec Emma Thompson, Tom Hanks, Colin Farrel, Paul Giamatti,...

Date de Sortie: 5 mars 2014
Genre: Drame

Synopsis: En Californie au début des années 1960, le producteur hollywoodien Walt Disney souhaite obtenir les droits d'adaptation cinématographique de la série de livres pour enfants Mary Poppins de la romancière Pamela Lyndon Travers. Ces longues négociations, dues à la volonté de Walt Disney de tenir une promesse faite à ses filles, seront l'occasion pour l'auteure des livres d'un retour sur son enfance en Australie et l'influence de cette enfance sur son œuvre.