[Critique] Jimmy's Hall

jimmy's hall 2014Dernier film du réalisateur Ken Loach, « Jimmy’s Hall » nous plonge dans l’Irlande des années 30. Nous assistons au retour de Jimmy Gralton, révolutionnaire exilé aux Etats-Unis et qui revient vivre dans sa petite ville. A la demande des habitants, il décide de rouvrir le dancing qui lui avait valu l’hostilité de l’Eglise…

Avec un sujet aussi politique, on attendait davantage de « Jimmy’s Hall » qu’un petit film mineur. Car malgré de belles qualités et un beau casting, le film se perd entre ses différents sujets (la confrontation avec l’Eglise, l’histoire d’amour du héros, pour ne citer que celles-là) et livre au final un résultat superficiel qui n’arrive que trop rarement à émouvoir.

Dommage car le casting, emmené par le charismatique Barry Ward, donne vie d’une belle manière à cette petite communauté qui s’enthousiasme pour le retour d’un endroit empreint de belles valeurs et pourtant condamnée par l’aveuglement d’une Eglise retranchée dans ses dogmes et ses préjugés. Un aveuglement qui malgré la bonne volonté de quelques hommes d’Eglise (notamment le père Sheridan incarné par Andrew Scott) condamnera Jimmy Gralton à une vie misérable. Ajoutons à cela une réalisation assez fade, qui même en faisant la part belle aux sublimes paysages d’Irlande n’est jamais transcendante, et la déception pointe vie le bout de son nez.

jimmy's hall 2014

Ce sont des adieux doux-amers que nous offre Ken Loach avec « Jimmy’s Hall », qui ne dépasse malheureusement jamais le stade de l’anecdotique.

Note:

Note-5-10

Jimmy's Hall 2014

Jimmy's Hall

Réalisé par Ken Loach

Avec Barry Ward, Simone Kirby, Andrew Scott,...

Date de Sortie: 2 juillet 2014

Genre: Drame, Historique

Synopsis: 1932 - Après un exil de 10 ans aux États-Unis, Jimmy Gralton rentre au pays pour aider sa mère à s'occuper de la ferme familiale.
L'Irlande qu'il retrouve, une dizaine d'années après la guerre civile, s'est dotée d'un nouveau gouvernement. Tous les espoirs sont permis…
Suite aux sollicitations des jeunes du Comté de Leitrim, Jimmy, malgré sa réticence à provoquer ses vieux ennemis comme l'Eglise ou les propriétaires terriens, décide de rouvrir le "Hall", un foyer ouvert à tous où l'on se retrouve pour danser, étudier, ou discuter. À nouveau, le succès est immédiat. Mais l'influence grandissante de Jimmy et ses idées progressistes ne sont toujours pas du goût de tout le monde au village. Les tensions refont surface.