[Critique] Get On Up

Get On Up James Brown 2014L'une des plus grandes légendes de la musique était toujours sans biopic. Get On Up rattrape le retard avec un film retraçant la carrière de James Brown, Roi du Funk et véritable bête de scène, le tout sous la caméra de Tate Taylor, le réalisateur de l'excellent La Couleur des Sentiments. Un résultat assez atypique et un poil décevant, malgré les nombreuses qualités du film.

Car la première chose qu'il faut reconnaître, c'est la solidité de son casting. Chadwick Boseman est véritablement impressionnant en Mister Dynamite et le reste du casting est particulièrement solide, qu'il s'agisse des seconds rôles comme Viola Davis, ou de courtes apparitions comme cette apparition hallucinante de réalisme de Little Richard. La performance de Boseman est encore plus à saluer lorsque l'on voit ses pas de danses, qui imitent avec brio ceux de celui qu'il incarne. Le film arrive aussi à dresser un portrait qui se veut juste de James Brown, qu'il s'agisse de son égo, de sa façon de traiter ses collègues ou encore sa vie conjugale, le tout bien entendu sublimer par la performance de Boseman.

Là où le film pêche, c'est dans sa structure narrative. Le film alterne les flash-backs et les flash-forwards tellement souvent que l'on a rapidement tendance à se perdre dans la temporalité des événements. Ce montage se veut parfois comme plus efficace dans sa décharge d'émotions, notamment le passage avec la mère de James Brown, mais finit au contraire par se mordre la queue, en mettant en avant plus en avant certains éléments que d'autres, alors qu'ils ont eu un impact moindre sur la carrière du Roi du Funk. L'engagement politique est très peu évoqué, diminuant l'impact de certaines dates clés dans l'histoire américaine. L'idée que James Brown abatte le quatrième mur rend assez bien dans son introduction, lorsqu'il explique notamment son impact sur l'ensemble de l'industrie musicale, mais cette utilisation à répétition finit par perdre le rythme et larguer le spectateur qui finit par se perdre, ne sachant pas si James Brown s'adresse à nous ou aux personnages à ses côtés.

La réalisation n'est pas exceptionnelle non plus. Certes, plusieurs idées rendent vraiment bien, mais d'autres laissent pantois, comme si le réalisateur tentait quelque chose mais ne savait pas comment le mettre en scène ou le retranscrire à l'écran. Plusieurs des musiques cultes ne sont pas du tout présentes dans le film, ou sont tout simplement évoquées, sans réellement avoir du coup de repère musical à plusieurs moments.

Get On Up James Brown 2014

Get On Up a de quoi laisser pantois par son choix sur la façon de raconter la vie de James Brown et par sa chronologie. Cependant la performance de Boseman et du reste du casting est à saluer, et la musique du film, bien que pas complètement représentative de la Légende, donne vraiment envie de bouger.

Note :

Note-6-10

 

Get On Up
Réalisé par Tate Taylor
Avec Chadwick Boseman, Nelsan Ellis, Viola Davis, Dan Aykroyd...

Date de Sortie: 24 septembre 2014
Genre: Biopic, Musical, Drame

Synopsis: Vous le connaissez sous de nombreux pseudonymes: «Monsieur dynamite», «Le parrain de la soul», «Le travailleur le plus acharné du show business». Préparez-vous à découvrir l’homme derrière la légende. Né dans une grande pauvreté en Caroline du Sud, au beau milieu de la grande dépression, en 1933, James Brown a survécu à une jeunesse émaillée d’abandon, d’abus sexuel, d’écoles de redressement et de prison. Personne ne lui a jamais appris les règles du jeu. Il était destiné à les briser. De son expérience de boxeur amateur ou de chanteur de rue, il a su canaliser chaque coup dur en un rythme qui se fit l’écho de sa rage de vivre. Il est devenu un des interprètes les plus influents qui marquèrent la scène soul ou funk, et l’artiste le plus samplé de l’histoire continue d’inspirer la plupart des artistes reconnus aujourd’hui.