Beginners

Beginners
Réalisé par Mike Mills
Avec Ewan McGregor, Mélanie Laurent, Christopher Plummer,...

Date de Sortie:
15 Juin 2011
Genre: Comédie, Drame

Synopsis: Oliver, illustrateur a Los Angeles, collectionne les ex et les déceptions amoureuses. Quand son père, Hal, tire sa révérence après avoir fait son coming-out a 75 ans et rejoint avec entrain la communauté homosexuelle, Oliver se penche sur ses relations familiales et ses échecs sentimentaux. Et il hérite d’un chien philosophe et bavard. La dépression guette. Jusqu’au jour où il rencontre Anna…

Critique: Mike Mills signe une oeuvre très personnel où l'on voit le vécu du réalisateur. Le scénario est simple pour le contexte de l'histoire, Oliver ayant perdu son père quelques mois auparavant et commencant tout juste à être proche de lui mais le grand changement fut l'annonce que son père a toujours été gay. Ceci va le confronter à la communauté et à enfin connaître son père. Pendant son deuil, il rencontre Anna, une femme qui est aussi tourmentée que lui. Une nouvelle idylle commence, ce qui lui permet d'évacuer mais il a tellement peur de tout foirer qu'il se renferme. C'est ici que ses souvenirs lui reviennent. Mais derrière le contexte, le scénario renferme une vraie réfléxion sur la personne et ses choix. On voit toute la détresse d'Oliver dans le film, on voit son envie d'avancer mais toute la peur que chaque pas entraînent. On peut se voir à travers lui car on peut connaître ce que c'est la peur d'avancer et de nouveau tomber sur des échecs.

La réalisation est nickel, Mike Mills alternent passé et présent avec un certain talent et la bande son est juste envoutante. On sent vraiment sa patte dans ce film. Niveau casting, que dire à part qu'il est génial. Ewan McGregor est juste parfait en trentenaire tourmenté, il apporte une touche douce et timide au.personnage. Christopher Plummer a compris l'importance de son rôle, Mélanie Laurent est juste parfaite en actrice française ne sachant pas ce qu'elle veut et Arthur le chien est juste génial.

Mike Mills nous invite dans son histoire personnel à la fois envoutante et triste. Il saisit les mots à travers l'excellent Ewan McGregor pour nous montrer que l'amour et la mort peuvent être synonyme de joie, tristesse et compréhension. Un petit bijou qui nous fait aimer le cinéma indépendant!!!


15/20