[Critique] The Descendants

the descendants 2012

En 2003, Alexander Payne sortait Monsieur Schmidt avec Jack Nicholson dans le rôle principal. Deux ans plus tard, il sortait un 2e long métrage intitulé Sideways (le seul que j'ai vu, je l'ai beaucoup aimé).

Aujourd’hui il revient avec The Descendants et s’offre George Clooney en tête d’affiche pour cette adaptation d’un bouquin signé Kaui Hart Hemmings.

Matt (Clooney) est un juriste et propriétaire terrien vivant à Hawaï. Comme beaucoup, il est noyé dans le travail et ne prend guère soin de sa femme et de ses enfants. Sa femme, justement, va avoir un accident de ski nautique et se retrouvera plongée dans le coma. Il va donc devoir se rapprocher de sa famille, tout en gérant une histoire de terrain hérité qu’il devra décider ou non de vendre.
Il découvrira également que sa femme l’a trompé. Cet évènement malheureux supplémentaire va l’aider à refaire connaissance avec ses filles puisque c’est tous ensemble qu’ils vont se mettre en quête de l’amant....

Alexander Payne filme dans The Descendants un magnifique Hawaii, très loin de la série Hawai 5-0, un Hawaii réel, certes les décors paradisiaque mais l’ile n’est pas utilisée comme un véritable décor ou comme un argument touristique. Il y a beau avoir des palmiers et la planche, Clooney a beau porté des chemises fleuries et marcher sur la plage, (c'est d'ailleurs marrant de le voir comme ça), on sent qu'Alexander Payne a pris ce lieu pour une importance dans ce film et ça c'est un excellent point. Mais si le réalisateur évite les clichés pour sa mise en scène si soignée, il profite également de la culture locale pour nous servir une belle bande originale aux accents tropicaux.

Ca semble une telle évidence à dire mais les acteurs sont bons. Clooney est comme d’habitude en très grande forme et porte le film à bout de bras (tout comme The American). Mais la véritable révélation de The Descendants s’appelle Shailene Woodley, elle réussit presque à faire oublier Georgie, elle l'épaule totalement avec ce rôle difficile tout de même.

J'ai vraiment qu'il ne cherche à caricaturer ses personnages. Même si l'attachement n'est pas vraiment, la simplicité est parfois sympathique. Ayant vécu un drame familial, il n'y a pas si longtemps, je peux vous dire que ça fait du bien de voir comment pourrait réagir un tel ou un tel. Le seul vrai problème du film, c'est cette quête de l'amant qui arrive trop vite pendant ce fim, certes elle apporte humour, plaisir parfois mais ne permet pas de mieux connaître les personnages et c'est dommage.

the descendants  2012

 Après un Sideways très bon, Alexander Payne réussit encore son coup avec The Descendants, avec un cadre idyllique et deux acteurs qui se démarquent pour prouver leurs telents. Mention spéciale à la jeune Shailene Woodley.

Note :

Note-7-10

The Descendants

Réalisé par Alexander Payne
Avec George Clooney, Shailene Woodley, Beau Bridges, ...

Date de Sortie: 21 Janvier 2012
Genre: Drame

Synopsis: A Hawaii, la vie d’une famille bascule. Parce que sa femme vient d’être hospitalisée suite à un accident de bateau, Matt King tente maladroitement de se rapprocher de ses deux filles, Scottie, une gamine de dix ans vive et précoce, et Alexandra, une adolescente rebelle de dix-sept ans. Il se demande aussi s’il doit vendre les terres familiales, les dernières plages tropicales vierges des îles, héritées de ses ancêtres hawaiiens. Quand Alexandra lui révèle que sa mère avait une liaison, le monde de Matt vacille. Avec ses deux filles, il part à la recherche de l’amant de sa femme. Durant une semaine essentielle, au fil de rencontres tour à tour drôles, perturbantes et révélatrices, il va finalement prendre conscience que sa principale préoccupation est de reconstruire sa vie et sa famille…