[Critique] Hugo Cabret

hugocabret-1Scorsese se met aux films pour enfants. Sans pour autant oublier ses idées d'aventures et de nostalgie.

Visuellement, Hugo Cabret nous a été présenté comme la meilleure promotion de la 3D depuis avatar, et c'est vrai que c'est très réussi. Les décors sont profonds, colorés, fidèles à l'idée de la gare parisienne de cette époque, mais la 3D permet d'en apprécier encore plus toute la beauté.

Les acteurs sont également dans le ton juste, sans pour autant être exceptionnels et transcendant. Ils ajoutent une touche de simplicité et de sensibilité enfantine qui donne à cet ensemble un aspect encore plus "film de noël".

Car le point qui dérange, c'est le scénario. Encore l'idée d'un petit garçon qui cherche à réparer un automate car c'était le dernier projet de son père, pourquoi pas. Mais il y a beaucoup d'incohérences dans certaines scènes ou idées développées tout au long du film, qui ne sont que stratagèmes afin d'amener l'hommage aux débuts du cinéma.

Et là, on replonge avec délices dans les films d'époque, vieux mais tellement magiques par les idées et la débrouille dont ils sont fait. À travers les coulisses de ces films, on voit les "effets spéciaux", les jeux d'acteur. Un vrai documentaire sous forme de récit illustré. Et la question se pose : Scorsese n'aurait-il pas dû se concentrer sur ce « documentaire », sans créer une histoire inutile autour ?

hugocabret-2

En conclusion, Hugo Cabret est un film magnifique, rempli de références et de scènes de cinéma, mais construit sur une histoire bateau, inutile et peu convaincante pour les adultes. Les enfants, pas les tout jeune, devraient passer un bon moment d'aventure et de découverte.

Note :

Note-8-10

Hugo Cabret

Réalisé par Martin Scorsese
Avec Asa Butterfield, Jude Law, Ben Kingsley, Chloé Moretz, Sacha Baron Cohen,...

Date de Sortie: 14 Décembre 2011
Genre: Aventure, Drame, Famille

Synopsis: Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de cœur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure…