[Critique] Margin Call

Margin Call 2012

On dit que le monde de la bourse est impitoyable et ce film le prouve.

Il aura fallu trois ans voire même plus pour qu'on nous montre ce qui c'est passé juste avant la crise. On nous met à la place d'une société de traders qui voient la crise arriver et décide d'agir en conséquence.

Le sujet est si fort qu'il compense les nombreuses failles purement cinématographiques, sur lesquelles il serait donc partial de s'étendre, car le tout est quand même bien emballé, et le propos général est soucieux d'être explicatif, quoiqu'un peu trop didactique et scolaire. Avant de d'être intéressé par le scénario, c'est le casting qui nous met l'envie, On compte quand meme 8 acteurs connus. Bettany confirme, Quinto s'affirme, Tucci égal à son talent, Spacey s'en tire haut la main en faisant (un peu trop) du Spacey, Baker prouve qu'il mérite mieux que son image de blondinet mentaliste, et last but not least, Jeremy Irons cette fois-ci vraiment vieillissant et ça se voit, emporte l'adhésion dans le rôle du plus gros enc*lé de cette bande d'en**lés. Il apporte le contre-poids nécessaire, c'est lui qu'on va détester, à toute la morale du film. C'est la fin d'un monde. Il y a ceux qui le voient venir et les crédules attentistes.

Le scénario nous montre un film brillant qui nous parle d'un sujet difficile à comprendre de manière intelligente. Relatant en une unité de temps et de lieu le départ de la crise financière de 2008, "Margin Call" est subtilement écrit. On a beau ne pas comprendre tous les termes utilisés, on a la vision d'ensemble et le jeu des acteurs pour nous permettre de comprendre. Et ce que l'on découvre fait froid dans le dos, dévoilant comment en se débarrassant de ses actifs toxiques une société met toute une économie dans la merde. Le rythme est lent mais le film est passionnant et glaçant dans la manière dont il aborde de façon très réaliste et sans concessions son sujet. Petit bémol, on regrettera l'heure manquante supplémentaire concernant le sauvetage des ces banques et de ces fonds de pensions !

Margin Call 2012

Une plongée brutale dans le monde de la finance où règne la loi dollar et l'individualisme. Que reste t'il de l'homme face à ce capitalisme sauvage? Du cynisme et du réalisme, deux concepts bien présents tout au long du film, le prix se chiffrant en milliards de dollars. Malgré tout le réalisateur arrive à garder une certaine neutralité qui de ce fait renforce son propos. Doit on leur en vouloir d'avoir essayé de sauver leur peau?

Note:

Note-8-10

Margin Call

Margin Call

Réalisé par J.C Chandor

Avec Kevin Spacey, Zachary Quinto, Paul Bettany, Penn Badgley, Simon Baker, Jeremy Irons, Demi Moore et Stanley Tucci


Date de Sortie: 2 Mai 2012

Genre: Drame, Thriller

Synopsis: Pour survivre à Wall Street, sois le premier, le meilleur ou triche. La dernière nuit d’une équipe de traders, avant le crash. Pour sauver leur peau, un seul moyen : ruiner les autres…