[Critique] Le Plus Beau des Combats

le plus beau des combats 2001

Voici un très beau film, un classique même, un film qu’il faudrait avoir vu ne serait-ce qu’une fois dans sa vie.

Tiré d’une histoire vraie, « Le plus beau des combats », se dote d’un casting d’acteurs pas tous connus certes, mais très bons dans leur jeu, ce qui a participé au succès du film et en a fait un classique dans son genre.

On notera tout de même la présence de Denzel Washington, grand ténor du film qui nous sert comme à son habitude une très belle performance dans le rôle du coatch intransigeant Herman Boone, qui réussit à réaliser l’improbable, unifier une équipe de joueurs de football américain composée de noirs et blancs, n’ayant aucune sympathie les uns pour les autres, dans le contexte raciste des années 70 aux Etats-Unis, où les tensions entres blancs et noirs étaient encore élevées.

On y retrouve aussi quelques futures stars hollywoodiennes comme Ryan Gosling y jouant le rôle d’un ailier de l’équipe des Titans, mais on ne passera pas non plus à côté de la belle prestation que nous offre la jeune Hayden Pannetiere, future star de la série « Heroes », déjà très talentueuse à son jeune âge dans ce film.

Le film nous entraine d’abord en 1er lieu, dans la construction ardue de cette fameuse équipe des Titans, qui au départ séparée par les tensions racistes entre les joueurs et les 2 coatchs, apprendra à évoluer en équipe grâce aux valeurs véhiculée par le sport, à travers l’entrainement agressif et intensif que mènera le coatch Boone auprès d’eux.

L’ambiance tendue dans la première partie du film nous plonge vraiment dans les difficultés et différentes ségrégations qu’avaient à subir les afro américains il n’y a pas si longtemps aux Etats-Unis.

La seconde partie, nous expose comment l’équipe des Titans, alors unifiée, devra se battre pour faire comprendre aux autres ce qu’ils ont eux-mêmes appris grâce au coatch, mais aussi grâce au football.

Le film nous démontre comment le sport, une fois de plus, peut créer du lien social, en ralliant tout une population aux cultures et idées différentes, dans un but commun, la victoire face à l’adversité.

Ce film regorge de scènes émouvantes, qui pourront même arracher une petite larme aux plus sensibles. C’est la touche un peu cliché Walt Disney ressentie dans le film.

On s’attachera alors facilement à ces Titans qui, formés grâce aux nombreuses fortes personnalités dans l’équipe, ont su oublier leurs couleurs respectives, devenant unique tout en transformant leur différences en grande force.

le plus beau des combats 2001

On pourrait croire que ce film est doté d’un scénario simpliste et cliché, mais sa construction reste subtile. Ce film est un classique, émouvant, drôle à certains moments, dégageant de belles leçons de vie. C’est un film est à voir et Revoir, que l’on soit seul ou en famille.

Note :

Note-9-10

Le Plus Beau des Combats
Réalisé par Boaz Yakin
Avec Denzel Washington, Will Patton, Ryan Hurst,...

Date de Sortie: 18 Avril 2001
Genre: Drame

Synopsis: En 1971, dans la petite ville d'Alexandria, en Virginie, la population noire se retrouve intégrée au sein du lycée T.C. Williams jusque-là réservé aux Blancs. Mais les oppositions sont violentes.
Dans une situation instable qui menace de dégénérer à tout moment, Herman Boone (Denzel Washington), un Noir, est nommé entraîneur principal de l'équipe des Titans. A ce poste, il devient le supérieur de Bill Yoast (Will Patton), un Blanc, un prédécesseur renommé.
Malgré tout ce qui les oppose, Boone et Yoast apprennent à travailler ensemble et découvrent qu'ils ont davantage en commun que le seul amour du football. Tous deux partagent intégrité, sens de l'honneur et une solide éthique de travail.
Bien qu'ayant des origines radicalement différentes, ils parviennent à transformer un groupe de jeunes gens haineux, divisés et incapables de se concentrer en une équipe soudée, volontaire et dynamique. Au-delà des matches et des victoires, ce sont les préjugés et l'intolérance que les deux hommes combattent.