[Critique] The Wolverine

The Wolverine

Wolverine est certainement le personnage le plus emblématique des X-Men, et l'une des principales icones de l'univers Marvel en général. Après un premier film centré sur le griffu très décevant, tant scénaristiquement que visuellement, James Mangold a voulu faire revivre le personnage au travers de son histoire japonaise, l'une des plus appréciées des fans... 

La première chose appréciable ici, c'est que le film est un véritable "Stand-Alone". Le film est centré sur Wolverine, et il n'est pas au coeur d'une équipe, qu'il s'agisse des X-Men ou des mutants de Stryker. Les mutants sont peu nombreux ici et Wolverine est la seule réelle vedette du film. D'ailleurs l'histoire est parfaitement ancrée dans les événements des précédents films X-Men, principalement X-Men 3.

L'histoire cependant est assez fouillie. Car si l'aspect drama japonais est assez évident, l'intrigue politique qui se dégage du film perd son sens à force de retournements de situations, qui au final viennent gâcher le plaisir du film. Le vilain se devine dès le début, et ce n'est pas au travers de quelques changements que l'avis du spectateur va changer. Quelques invraissemblances sont aussi rermarquables, notamment sur la promesse de Wolverine, qu'il arrivera à rompre 10 minutes après l'avoir prononcer. En dehors de ce regret, force est de constater que le reste de l'histoire est efficace, permet de réellement mettre en avant aussi bien les seconds rôles que la psychologie de Wolverine, tout en offrant des rebondissements très inattendus dans les scènes d'action. Et si on peut regretter la fin qui finit de manière trop courte, le premier tiers du film est excellent, aussi bien en matière de scénario que de scènes d'action.

Au niveau des scènes d'action, l'ensemble est particulièrement réussi. Les chorégraphies sont visibles, on sent une réelle évolution dans la façon de combattre du "nabot" griffu au fur du film, et assez variées. Qu'il s'agisse de Yakuza avec des armes à feu, de Ninja ou du Samouraï d'Argent, l'ensemble est efficace.

La réalisation est réussie, Mangold réussissant à aller jusqu'au bout de ses idées, dirigeant bien les acteurs, notamment Hugh Jackman. Cependant, Svetlana Khodchenkova, la Vipère du film, est très agacante. A noter que le personnage du film n'a rien à avoir avec celui du comics, Vipère n'étant que le point commun entre ces deux personnages.

Un mot sur la scène post-générique. Il s'agit certainement de la meilleure scène post-générique faite dans un film super-héroïque jusqu'à présent. Plus proche du court-métrage par sa durée, elle arrive à être plus excitante que toutes celles des films Marvel Studios réunis.

The Wolverine

The Wolverine arrive à nous faire oublier son prédécesseur, en offrant un stand-alone sympathique. Cependant les soucis de l'intrigue empêche le film d'arrivée à la hauteur d'un X-Men 2 ou First Class.

Note :

Note-7-10

 

The Wolverine
Réalisé par James Mangold
Avec Hugh Jackman, Tao Okamoto, Rila Fukushima...

Date de Sortie: 24 Juillet 2013
Genre: Fantastique, Action

Synopsis: Wolverine, le personnage le plus emblématique de l’univers des X-Men, est entraîné dans une aventure ultime au cœur du Japon contemporain. Plongé dans un monde qu’il ne connaît pas, il doit faire face au seul ennemi de son envergure, dans une bataille à la vie à la mort. Vulnérable pour la première fois et poussé au bout de ses limites physiques et émotionnelles, Wolverine affrontera non seulement l’acier mortel du samouraï mais aussi les questions liées à sa propre immortalité.