Daredevil

Daredevil
Réalisé par Mark Steven Johnson
Avec Ben Affleck, Jennifer Garner, Colin Farell ,Michael Clarke Duncan,...

Date de sortie:
19 mars 2003
Genre: Action, Fantastique

Synopsis: Avocat le jour, super-héros la nuit, Matt Murdoch possède une ouïe, un odorat, une force et une agilité incroyablement développés. Bien qu'il soit aveugle, son sens radar lui permet de se diriger et d'éviter le moindre obstacle. Inlassablement, cet être torturé arpente les rues de New York à la poursuite de criminels en tout genre qu'il ne peut punir au tribunal.
Daredevil aura à affronter Kingpin, alias Le Caïd, qui dirige d'une main de fer la mafia new-yorkaise, ainsi que son homme de main Bullseye, alias Le Tireur.

Critique: Daredevil est un film d'action assez moyen, un peux déçus par le film car il est un de mes héros préféré, par son histoire qui est une plus intéressant et originale, un héros aveugle, avocats le jour, démon justicier la nuit. Le scénario est intéressant,qui retrace la jeunesse de notre justicier mais pas assez bien exploité, l'univers du comics est assez bien représente mais il manque quelque détaille. Un jeux d'acteur peux réussi dans l'ensemble surtout de la part de nos plus grande star Michael Clarke Duncan qui joue le caïd qui n'est pas assez réussi, Jennifer Garner une Elektra qui na peut d'importance dans le film, Colin Farell une méchant un peux ridicule, et Ben Affleck celui qui joue notre justicier aveugle assez bien représente, mais pas assez crédible, les scènes d'action sont bien faite mais peux impressionnante ce qui est dommage. Une réalisation peux correct ainsi que la mise en scènes. Le film reste un assez bon divertissement.

Daredevil a de nombreux défauts mais le plus gros est de vouloir tout faire tenir sur une heure quarante. En peu de temps on assiste à l'origine des pouvoirs du super-héros ainsi que le développement de la galerie de personnages pour finir sur l'histoire qui mène à l'affrontement final, hyper décevant au passage. Et Steven Mark Johnson se rate dans les grandes largeurs à l'image de sa bande-son qui ne colle jamais à l'action ce qui a pour but de rendre les aventures de Ben Affleck et son brushing guère crédible mais surtout peu intéressante. Reste un Collin Farrell qui marque le film non pas pour son look ou son jeu mais la folie qu'il parvient à donner à son personnage.

11/20