Spider-Man 3

Spiderman 3
Réalisé par Sam Raimi
Avec Tobey Maguire, James Franco, Kristen Dunst,...

Date de sortie:
1 mai 2007
Genre: Fantastique, Action

Synopsis: Peter Parker a enfin réussi à concilier son amour pour Mary-Jane et ses devoirs de super-héros. Mais l'horizon s'obscurcit. La brutale mutation de son costume, qui devient noir, décuple ses pouvoirs et transforme également sa personnalité pour laisser ressortir l'aspect sombre et vengeur que Peter s'efforce de contrôler.
Sous l'influence de son costume, Peter devient trop sûr de lui et commence à négliger ses proches. Contraint de choisir entre le pouvoir si séduisant de ce nouveau costume et la compassion qui le caractérisait avant, Peter va faire face à ses démons lorsqu'il affrontera deux des pires méchants de l'histoire, l'Homme-sable et Vénom, dont l'extraordinaire puissance et la soif de vengeance menacent Peter et tous ceux qui lui sont chers.

Critique: Avec ce 3e opus, la franchise Spiderman continue à prouver qu'elle est certainement l'une des meilleures adaptations de super héros sur grand écran. Dans ce nouveau volet, bien plus sombre que les précédents, l'homme araignée est servi par des effets spéciaux de grande luxe en affrontant L'homme sable, Venom et le nouveau Bouffon Vert. Une nouvelle fois, le réalisateur Sam Raimi manie l'ensemble avec une aisance déconcertante, permettant à des acteurs sans vrai charisme de sublimer leurs personnages.

La bande son est géniale. Le scénario est malin et revient sur les détails des deux autres. Il insère le plus difficile des adversaires: Venom. Bien qu'effectivement, il n'y ai pas de réel suspense, l'humour et l'émotion dans ce film sont bien dosés. Parfois on trouve le temps un peu long et on a souvent des impression de déjà vu sur les deux premiers.  Bref ce film marque la fin d'une trilogie incontournable. Bravo Sam Raimi.

Le troisième et dernier film de Sam Raimi consacré aux aventures de Peter Parker lorgne davantage vers le style bd, marque la fin d'une trilogie incontournable. Bravo Sam Raimi malgré un désaccord profond entre lui et Sony qui scellera à jamais le destin de cette série qui avait ouvert en son temps l'adaptation des Marvel au cinéma après les X-Men. Et c'est peut-être mieux ainsi...

15/20