Green Lantern

Green Lantern
Réalisé par Martin Campbell
Avec Ryan Reynolds, Blake Lively, Mark Strong, Tim Robbins,...

Date de Sortie:
 10 Août 2011
Genre: Fantastique, Action

Synopsis: Dans un univers aussi vaste que mystérieux, une force aussi petite que puissante est en place depuis des siècles : des protecteurs de la paix et de la justice appelés Green Lantern Corps, une confrérie de guerriers qui a juré de maintenir l’ordre intergalactique, et dont chaque membre porte un anneau lui conférant des super-pouvoirs. Mais quand un ennemi du nom de Parallax menace de rompre l’équilibre entre les forces de l’univers, leur destin et celui de la Terre repose sur leur dernière recrue, le premier humain jamais choisi : Hal Jordan.
Hal est un pilote d’essai talentueux et imprudent, mais les Green Lanterns ont un peu de respect pour les humains, qui n’ont jamais exploité les pouvoirs infinis de l’anneau auparavant. Hal est clairement la pièce manquante du puzzle et il possède, en plus de sa détermination et de sa volonté, une chose qu’aucun des autres membres n’a jamais eu : son humanité. Soutenu par son amour d’enfance, le pilote Carol Ferris, Hal doit rapidement maîtriser ses nouveaux pouvoirs et vaincre ses peur, pour prouver qu’il n’est pas que la clé pour vaincre Parallax… mais peut-être le plus grand Green Lantern de tous les temps.

Critique: Les comics font un carton dans le monde du cinéma depuis le début des années 2000 et cette fois-ci, on s'attaque à Green Lantern. Ce comic de DC raconte l’histoire de plusieurs personnages faisant partit du Green Lantern Corps, une ligue de justiciers de la galaxie. Le héros sur lequel le film se concentre est Hal Jordan, c’est un des personnages les plus connus avec Alan Scott et John Stewart dont ce dernier figure dans l'aminé de la Ligue des Justiciers.

Dès le début, on nous montre l'importance de l'espace qui donne un rendu magnifique avec la 3D mais aussi pour nous faire oublieer les lacunes importantes du film. Le premier problème vient du scénario, trop basique, où son voyage iniatique n'est pas assez pris en compte, on est trop surmergé par les scènes d'amour et de sentiments de ce film qui est pourtant un film d'action, puis le déroulement est trop surfait, on l'a déjà mille fois avec la découverte de ces pouvoirs, la prise de conscience et le sauvetage de la Terre. Seul point intéressant du scénario, c'est d'avoir mis Parallax comme méchant mais même le combat de fin détruit l'importance de ce méchant.

Le casting est intéressant mais sans plus car Ryan Reynolds ne colle pas tout à fait à Hal Jordan, il lui manque dans les expressions, une certaine bravoure et ce fichu sourire qu'il affiche presque en permanence. Pour Blake Lively, c'est autre chose, pas mal dans The Town, elle joue bien pour la partie sentimentale mais j'ai tout de même peur si il y a eu une suite qu'elle ne soit pas à al hauteur pour être une méchante. Ensuite je suis content des seconds rôles comme Mark Strong très bon en Sinestro, ou Peter Sarsgaard en Docteur Hammond.

Les effets spéciaux sont excellents pour la planète Oa et les Green Lanterns mais pour le costume de Hal Jordan, il manque quelque chose, on a juste envie parfois de se marrer en le voyant comme ça car les étincelles qui sortent de son costume, c'est trop.

Pour un premier film sur la licence DC, Green Lantern, Martin Campbell aurait pu faire beaucoup mieux vu son curriculum vitae (deux James Bond), il gache le potentiel du comic et nous bourre de clichés de super-héros. Mais le film reste tout même à voir pour connaître un peu l'histoire de ce nouveau héros, pour voir cette magnifique planète Oa et pour ses personnages secondaires convaincants. Restez jusqu'à la fin du générique pour voir une scène pour une suite probable qu'on espère meilleur que ce premier volet.

11/20