[Critique] Blanche Neige et le Chasseur

blanche neige et le chasseur 2012

Après la Blanche-Neige de Tarsem Singh sortie il y a deux mois, voici le Blanche-Neige et le Chasseur, la variante héroic-fantasy du conte des frères Grimm. Produit par Joe Roth, l'homme qui a aidé Tim Burton dans Alice au Pays des Merveilles, ce film est beaucoup plus noir et proche de l'héroic-fantasy qu'on aime comme le Seigneur des Anneaux. Le réalisateur, Rupert Sanders, montre qu'il peut faire vivre une aventure sans trop trahir l’histoire originale.

Très rapidement on voit les influences de Rupert Sanders avec l'introduction narrée comme "Le Seigneur des Anneaux" dont il tira plusieurs scènes du premier volet des aventures de la Communauté de l'Anneau. Mais malgré tout le film est lent, même trop lent à se lancer, il prend son temps à présenter les personnages de la Reine et de Blanche Neige. Puis il appuie beaucoup les scènes sur les décors magnifiques mais la quête du départ nous prend pas aux tripes vu le peu d'intérêt.

Mais c'est après que le film prend une tournure innatendue avec les autres influences de Rupert Sanders, les fées et les trolls du Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro) ou un dieu-cerf tour droit sorti de Princesse Mononoké (Miyazaki) mais aussi les batailles tout droit sorti du Robin des Bois de Ridley Scott. Le réalisateur choisit de s'influencer de ce cinéma pour en sortir une seconde partie très réussi avec la magie qui opère totalement (Enfin !!!). Certes le film n'a pas vraiment de personnalité malgré qu'il essaye de temps de temps mais ces passages copiés sortent légèrement ce film du lot.

Dès lors c'est les acteurs qui prennent le relais pour rendre malheureusement le film moins tranchant car Blanche-Neige incarnée par Kristen Stewart ressemble encore trop à la Bella de Twilight dans ses différentes scènes, elle est d'ailleurs trop loin de Charlize Theron qui a le charisme pour incarner la Reine. On attendait Chris Hemsworth de pied ferme et lui aussi décoit car il remplace juste son marteau par sa hache et ressemble trait pour trait à Thor. Vraiment dommage, seule Charlize Theron sort son épingle du jeu, en jouant encore la "salope" à la presque perfection. Les surprises viennent surtout des seconds rôles dont Sam Claflin qui est de retour après Pirates des Caraïbes 4 et joue une nouvelle fois un chevalier protégeant sa belle, mais il est aussi accompagné par les nains qui réunissent un casting éffarant.

Finalement ce nouveau Blanche-Neige est mieux que le précédent en étant beaucoup plus proche du conte et en s'influencant des réussites des films d'héroic-fantasy même si on aurait préféré une vraie personnalité.

blanche neige et le chasseur 2012

Blanche Neige et le Chasseur joue avec brio la carte "Dark Fantasy", en oubliant pas le conte original. Seul le casting principal montre encore des facettes de leurs anciens personnages. Malgré tout le film est plus que plaisant sur plusieurs points.

Note:

Note-7-10

blanche neige et le chasseur

Blanche Neige et le Chasseur

Réalisé par Rupert Sanders

Avec Charlize Theron, Kristen Stewart, Chris Hemsworth, Sam Claflin, Bob Hoskins,...

Date de Sortie: 13 Juin 2012

Genre: Fantastique, Action, Aventure

Synopsis: Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.