[Critique] Mysterious Skin

mysterious skin 2005 Un jeune homme tente de percer le mystère lié à un phénomène surnaturel qui s’est produit dans son enfance. Il rencontre alors un autre garçon tourmenté qui partage avec lui un bien sombre secret.

Mysterious Skin est probablement l’un des films les plus marquants de Gregg Araki. Déjà par ses thèmes très sombres (la prostitution, le viol, le deuil), mais aussi par son traitement. En confrontant les deux héros à leur passé, Araki n’y va pas avec des pincettes et livre un film cru, brutal, qui n’est pas à mettre devant tous les yeux malgré la pudeur avec laquelle Araki parle du viol, et de la pédophilie.

Il s’appuie pour cela sur un casting formidable, emmené par Brady Corbet et surtout Joseph Gordon-Levitt, dont c’est le premier grand rôle au cinéma. Les deux livrent des performances sensibles, évitant au film de sombrer dans le pathos. On pourra ressentir quelques longueurs à cause du rythme particulier du film, mais rien de grave car on est envoûté par l’histoire malgré sa dureté, grâce à la mise en scène et à la bande-originale, magnifique.

mysterious skin 2004

Bouleversant, Mysterious Skin est l’un des films majeurs de Gregg Araki qui signe un très beau film sur l’adolescence.

Note:

Note-9-10

mysterious skin 2014

Mysterious Skin

Réalisé par Gregg Araki

Avec Brady Corbet, Joseph Gordon-Levitt, Elisabeth Shue, Michelle Trachtenberg,...

Date de Sortie : 30 mars 2005

Genre: Drame

Synopsis: A huit ans, Brian Lackey se réveille dans la cave de sa maison, le nez en sang, sans aucune idée de ce qui a pu lui arriver. Sa vie change complètement après cet incident : peur du noir, cauchemars, évanouissements...
Dix ans plus tard, il est certain d'avoir été enlevé par des extraterrestres et pense que seul Neil McCormick pourrait avoir la clé de l'énigme. Ce dernier est un outsider à la beauté du diable, une petite frappe dont tout le monde tombe amoureux mais qui ne s'attache à personne.
Il regrette encore la relation qu'il avait établie avec son coach de baseball quand il avait huit ans. Brian tente de retrouver Neil pour dénouer le mystère qui les empêche de vivre.

Articles en rapport avec Films Cultes

[Film Culte] Citizen Kane 27 avril 2015

[Critique] Matrix 29 octobre 2014

[Critique] S.O.S Fantômes 22 octobre 2014

[Critique] Coup de foudre à Notting Hill 20 août 2014

[Critique] Jumanji 13 août 2014

- Toute la categorie -