[Critique] Les Autres

les autres 2001Les Autres d'Alejandro Amenábar est un film fantastique/d'épouvante avec comme actrice principale : Nicole Kidman. Le film est sorti en 2001 et avait reçu à l'époque de très bonnes critiques, mais il a aussi été récompensé par différents prix. En quelques mots, l'histoire se déroule à Jersey dans les années 40, avec une mère et ses trois enfants qui se trouvent seuls chez eux et vont devoir faire face à des intrus.

Les Autres est un film d'épouvante qui se distingue des ce que l'on pouvait voir et ce que l'on peut voir maintenant, exit les étudiants qui font la fête et se retrouvent confrontés à un monstre sorti de nul part. Amenábar a fait un film qui se veut être beau visuellement autant qu'angoissant, dès le générique nous sommes plongés dans l'univers religieux qui l'entoure, puis nous nous retrouvons dans une maison éloignée de tout et entourée par un brouillard incessant, avec pour contexte la Seconde Guerre Mondiale. Le spectateur se voit lui aussi enfermé dans ce huis clos, ce manoir imposant où se retrouvent reclus six personnes qui sont obligées de vivre dans le noir pour la santé des deux enfants (ils ont une allergie à la lumière, c'est une maladie qui porte le nom de Xeroderma pigmentosum), sans oublier que les portes de chaque pièces se doivent d'être toujours fermées à clés. Tous ces éléments stimulent le suspens qui se trouve être crucial dans ce film, jouant ainsi sur l'absence de vision, l'ouïe devient le sens le plus important. C'est simple mais efficace. Le film s'ouvre également sur Grace, interprétée magnifiquement par Nicole Kidman, qui se réveille en hurlant et seule, le spectateur est tout de suite intrigué, arrivent ensuite trois personnages (deux vieilles personnes et une muette) qui sont engagés pour travailler dans la demeure. Leur arrivée est étrange, d'autant plus qu'ils avaient déjà vécu ici avant. Rien n'est laissé au hasard dans ce film, chaque élément et chaque personnage tient un rôle décisif pour l'intrigue de film. Le thème du clair/obscure est important, on le retrouve premièrement avec l'absence de lumière qui est due à cause des enfants, or ce sont eux qui habituellement ont peur du noir, et ensuite avec les discussions sur le bien et le mal, avec les Enfers et la guerre. On y retrouve aussi ceux de la solitude et de la mort qui sont maniés avec une certaine sensibilité, mais je n'en dirais pas plus pour éviter de trop vous en dévoiler sur le film et de gâcher le plaisir. Un autre point positif est celui de la relation mère/enfants, on y découvre une mère sur-protectrice, mais aussi une relation conflictuelle entre Grace et sa fille Anne alors que Nicholas le plus jeune est encore à l'âge où l'on réclame sa mère, elle est marquée par l'absence du père parti sur le front dont on a plus de nouvelles. Ces conflits entre la mère et la fille seront aussi une nouvelle raison pour parler du bien et du mal, sous la forme du mensonge, Amenábar réussit à tout exploiter à bon escient dans Les Autres. La fin est inattendue, elle arrive alors que la tension est à son point culminant, elle laisse le spectateur sur différentes émotions, se demandant si ce dénouement est optimiste ou au contraire non, réfléchissant sur tous les indices donnés au cours du film.

Parce que des indices, il y en a, parfois même un peu trop. Certains sont répétés, et un spectateur vigilant peut comprendre le dénouement final bien avant qu'il ait lieu. C'est dommage puisque ce genre de film doit surprendre à la fin, il doit laisser le spectateur stupéfait, or les indices ne sont pas toujours discrets. Certains peuvent donc trouver Les Autres prévisibles, mais je dirais que tout cela dépend du spectateur. Un autre point négatif est la critique plutôt explicite de la Religion, de la croyance poussée à l’extrême qui dicte la vie des gens, certes le fait que la famille soit croyante est importante pour le film, mais le fait qu'ils parlent plusieurs fois des Enfers peut rapidement devenir lassant. Mais nous pouvons dire que ce film a plus de points positifs que négatifs.

les Autres 2001

Les Autres, un film à regarder dans le noir pour avoir une petite dose de frayeur, tout en étant émerveillé des décors.

Note :

Note-8-10

 

Les Autres
Réalisé par Alejandro Amenabar
Avec Nicole Kidman, Elaine Cassidy, Christopher Eccleston,...

Date de Sortie: 26 Décembre 2001
Genre: Epouvante-Horreur, Fantastique, Drame

Synopsis: En 1945, dans une immense demeure victorienne isolée sur l'île de Jersey située au large de la Normandie, vit Grace, une jeune femme pieuse, et ses deux enfants, Anne et Nicholas. Les journées sont longues pour cette mère de famille qui passe tout son temps à éduquer ses enfants en leur inculquant ses principes religieux. Atteints d'un mal étrange, Anne et Nicholas ne doivent en aucun cas être exposés à la lumière du jour. Ils vivent donc reclus dans ce manoir obscur, tous rideaux tirés.
Un jour d'épais brouillard, trois personnes frappent à la porte du manoir isolé, en quête d’un travail. Grace, qui a justement besoin d'aide pour l'entretien du parc ainsi que d’une nouvelle nounou pour ses enfants, les engage. Dès lors, des événements étranges surviennent dans la demeure...