[Critique] Oblivion

oblivion 2013Tom Cruise à la science-fiction, c'est pour beaucoup, Minority Report, de Steven Spielberg. L'acteur est de retour dans un genre assez peu fréquent au cinéma, sous la caméra de Joseph Kosinski, le réalisateur de Tron : L'héritage.

L'acteur a-t-il choisi le bon film pour retourner à la SF ? Telle est la question qu'on se pose avec Oblivion.

Malheureusement, non, pour une raison évidente, c'est son scénario. Car si à la réalisation, on ne peut que s'extasier de la beauté visuelle et de la patte graphique de Kosinski, on découvre un scénario assez faible.

Assez faible puisqu'il met énormément de temps à démarrer. Kosinski veut bien présenter tous les éléments nécessaires au film, mais du coup, casse complètement le rythme de l'histoire, qui commencait très bien. Le film recouvre un second souffle lors d'une révélation importante, mais perd ce souffle dès les minutes suivantes, entraînant un film long et peu accrocheur. Faible aussi parce que le "twist" est très prévisible pour les amateurs de SF ayant vu le film de Duncan Jones, Moon. Faible, puisque ce twist amène au final plusieurs questions et des informations contradictoires, non crédibles.

Au niveau du casting, il est très restreint et centré sur Tom Cruise, et l'acteur se débrouille très bien. Les autres acteurs ont un rôle assez minime, mais s'en sortent.

La musique cependant reste quelque chose de très positif, puisque M83 a réussi à proposer une musique envoutante et variée qui arrive à coller à l'univers d'Oblivion. La musique n'est pas là pour remplacer la bande-son mais l'accompagne avec énormément de justesse.

oblivion 2013

Oblivion est un film trop long avec un scénario pas assez poussé, pourtant servi par une très belle photographie et une très bonne musique.

Note :

Note-5-10

 

Oblivion
Réalisé par Joseph Kosinski
Avec Tom Cruise, Olga Kurylenko, Morgan Freeman...

Date de Sortie: 10 Avril 2013
Genre: Action, Science-Fiction

Synopsis: 2077 : Jack Harper, en station sur la planète Terre dont toute la population a été évacuée, est en charge de la sécurité et de la réparation des drones. Suite à des décennies de guerre contre une force extra-terrestre terrifiante qui a ravagé la Terre, Jack fait partie d’une gigantesque opération d’extraction des dernières ressources nécessaires à la survie des siens. Sa mission touche à sa fin. Dans à peine deux semaines, il rejoindra le reste des survivants dans une colonie spatiale à des milliers de kilomètres de cette planète dévastée qu’il considère néanmoins comme son chez-lui. Vivant et patrouillant à très haute altitude de ce qu’il reste de la Terre, la vie "céleste" de Jack est bouleversée quand il assiste au crash d’un vaisseau spatial et décide de porter secours à la belle inconnue qu’il renferme. Ressentant pour Jack une attirance et une affinité qui défient toute logique, Julia déclenche par sa présence une suite d’événements qui pousse Jack à remettre en question tout ce qu’il croyait savoir. Ce qu’il pensait être la réalité vole en éclats quand il est confronté à certains éléments de son passé qui avaient été effacés de sa mémoire. Se découvrant une nouvelle mission, Jack est poussé à une forme d’héroïsme dont il ne se serait jamais cru capable. Le sort de l’humanité est entre les mains d’un homme qui croyait que le seul monde qu’il a connu allait bientôt être perdu à tout jamais.