[Critique] Riddick

Riddick 3Après un premier opus très réussi et un second opus complètement dépourvu d'âme, l'anti-héros nyctalope revient dans une nouvelle aventure, plus proche de ce que le premier opus a pu proposer. Et si le film n'est pas exempt de défaut, le film arrive tout de même à être réellement satisfaisant. Pleinement ancré dans ces deux précédents opus quant à l'histoire, le film arrive quand même à s'imposer dans la trilogie.

Car après une introduction un peu trop longue, le film commence réellement à montrer ce qu'il vaut. Après un film de survival, on se retrouve comme dans Predator, où un groupe de mercenaires traquent un Riddick qui ne cesse de faire des morts. Et cette partie là est extrêmement intéressante et réussie. Car le film arrive à mettre le personnage de Riddick au second plan de l'histoire, en créant quelque chose avec ces mercenaires, tout en proposant une approche visant à mettre toujours Riddick dans le film, et le considérer comme un héros, bien bad-ass. S'il est assez absent de l'écran, il monopolise toujours l'histoire.

La seconde partie est réellement plus proche du premier film, avec un climax assez réussi. Le souci cependant réside dans les retournements de situations qui font qu'au final, plus rien n'arrive réellement à nous surprendre et entraîne une attente de la fin du film.

Le casting est bon dans l'ensemble, les FX sont réussis, mais la réalisation n'est pas exceptionnel. Certains plans sont réussis, mais l'ensemble du film manque d'une véritable patte. La musique est anecdotique.

Riddick 3

Riddick nous offre une aventure réussie à l'instar du premier opus, avec une première moitié très réussie. Cependant, plusieurs défauts, notamment de rythme empêche le film d'être excellent.

Note :

Note-7-10

Riddick
Réalisé par David Twohy
Vin Diesel, Karl Urban, Dave Bautista, Katee Sackhoff,...

Date de Sortie: 18 septembre 2013
Genre: Science-Fiction, Action

Synopsis: Riddick a été laissé pour mort sur une planète brûlée qui semble exempte de toute vie. Pourtant, il se retrouve rapidement obligé de lutter pour sa survie contre des prédateurs aliens plus mortels que tous les humains qu’il a affrontés au cours de sa vie. Il trouve un refuge précaire dans une ancienne gare de transit interstellaire désaffectée. La seule façon pour lui de s’en tirer est d’activer une balise d’urgence et d’alerter les mercenaires et autres chasseurs de primes, qui se ruent vers la planète à la recherche de leur proie.