[Critique] Cloverfield

Cloverfield 2008

Ce film est probablement l’une des meilleures représentations du culte du secret que l’on retrouve souvent au cinéma. En effet, même lors de la promotion du film, les spectateurs ne savaient absolument pas à quoi s’attendre à part à un « film de monstres » et à un « film de personnages ». Personne n’avait de réelles informations sur le film ou sur son contenu parmi le public. Et même au sein de l’équipe de tournage, un contrat interdisait quiconque de révélé des informations sur le tournage. Le secret planait tellement au dessus du film que même l’acteur T.J. Miller n’a apprit la nature de son rôle que le jour de l’audition.

Lors de sa sortie cinéma, le film n’avait même pas de nom officiel, il avait été baptisé 01-08-18 en référence à la date de sortie américaine avant d’être finalement rebaptisé par le nom de code qu’on lui avait attribué durant la production.

Le teaser dévoilé directement sur la toile avait un buzz sans précédent. Personne n’était au courant du projet, les forums se sont donc enflammés. Aucun point de l’intrigue n’y était dévoilé, à part le fait qu’une fête new-yorkaise était interrompue par des explosions. Le nom du producteur (J.J. Abrams (Lost, Fringe, Star Trek)) et la date de sortie étaient les seules informations précisées.

On a un côté assez authentique dans le film. En effet, tous les plans du film sont tournés par les personnages et la plupart des plans ont été filmés par T.J. Miller lui-même et ce, dans le but de conserver l’aspect amateur du film.

Le monstre est très bien fait, on ne peut pas le nier. C’est tout de même le célèbre designer Neville Page (le designer d’Avatar) qui s’est chargé de la création du monstre qui n’a d’ailleurs toujours pas de nom officiel même s’il a été surnommé « Clover » par l’équipe de tournage. Le manque d’informations dans le film est un peu à déplorer.

On peut attribuer de nombreux éléments présents dans le film à J.J. Abrams directement. Le monstre est directement inspiré de Godzilla, J.J. Abrams voulait lui donner un équivalent américain. C’est également lui qui souhaitait centrer le film sur les personnages et qui a eu l’idée de tourner les plans directement au caméscope en réfléchissant à l’impact de YouTube sur les choses.

On peut également déplorer la courte durée du film (1h10 d’histoire) et l’absence de bande originale mais ce détail importe moins.

Cloverfield 2008

un film assez sympa mais cependant un peu cours et qui donne parfois l’impression d’avoir été bâclé.

Note :

Note-6-10

 

Cloverfield
Réalisé par Matt Reeves
Avec Michael Stahl-David, Lizzy Caplan, Jessica Lucas,...

Date de sortie: 6 Février 2008

Genre: Science-Fiction, Thirller, Epouvante-Horreur

Synopsis: New York - Une quarantaine de ses amis et relations ont organisé chez Rob une fête en l'honneur de son départ pour le Japon. Parmi eux, Hub, vidéaste d'un soir, chargé d'immortaliser l'événement. La "party" bat son plein lorsqu'une violente secousse ébranle soudain l'immeuble. Les invités se précipitent dans la rue où une foule inquiète s'est rassemblée en quelques instants. Une ombre immense se profile dans le ciel, un grondement sourd se fait entendre... et la tête de la Statue de la Liberté s'effondre brutalement sur la chaussée. L'attaque du siècle vient de commencer. Au petit matin, Manhattan ne sera plus qu'un champ de ruines...