[Critique] Ex Machina

ex machina 2015Connu comme scénariste de talent (28 jours plus tard), Alex Garland passe enfin derrière la caméra avec Ex Machina, où l'Intelligence Artificielle cotoie la psychologie et un huis clos.

Caleb (Domhnall Gleeson), ingénieux programmeur, est invité par son boss Nathan (Oscar Isaac) pour faire passer le test de Turing à sa machine Ava (Alicia Vikander) dotée d'une intelligence artificielle. 

Si au fur et à mesure du film, on voit clairement une certaine base avec la Bible que ce soit au noms des personnages ou par le déroulement de l'histoire, Ex Machina est beaucoup plus profond et malin qu'il n'y parait.

C'est avant tout un huis clos, où le complexe s'étend avec des paysages magnifiques. Ce sera dans le développement des personnages que Ex Machina prouve son talent. Si Oscar Isaac et Domhnall Gleeson, qui seront dans Star Wars VII, n'ont rien à me prouver tellement ils sont bons, c'est Alicia Vikander qui va savoir jouer son rôle avec justesse.

Alex Garland s'amuse avec le spectateur en plaçant au fur et à mesure une excellente intrigue qui surprend par sa fin. Rien qu'avec Ex Machina, le néo réalisateur pose déjà des espoirs en lui pour la suite de ses projets.

ex machina 2015

Première réalisation très convaincante pour Alex Garland qui réussit un bon huis clos régis par l'approche humaine de l'Intelligence Artificielle.

Note :

Note-7-10

 

Ex Machina
Réalisé par Alex Garland
Avec Domhnall Gleeson, Alicia Vikander, Oscar Isaac et Sonoya Mizuno

Date de Sortie : 3 juin 2015
Genre: Science-Fiction
Bande annonce

Synopsis: Caleb, 24 ans, est programmateur de l’une des plus importantes entreprise d’informatique au monde. Lorsqu’il gagne un concours pour passer une semaine dans un lieu retiré en montagne appartenant à Nathan, le PDG solitaire de son entreprise, il découvre qu’il va en fait devoir participer à une étrange et fascinante expérience dans laquelle il devra interagir avec la première intelligence artificielle au monde qui prend la forme d’un superbe robot féminin.