[Critique] Maniac

Maniac 2013En 1980, William Lustig réalisait Maniac, en s'inspirant de plusieurs tueurs en séries pour ajouter à l'ambiance malsaine du film. Aujourd'hui, c'est son remake qui sort, réalisé par Franck Khalfoun tandis qu'il est produit et écrit par Alexandre Aja (La Colline a des Yeux, Piranhas 3D, Haute Tension), avec dans le rôle principal, Elijah Wood, connu pour son rôle de Frodon dans l'univers du Seigneur des Anneaux. La particularité de cette adaptation est la façon de filmer l'histoire, en filmant en Point Of Vue (POV ou vue à la première personne). Et soyons honnête, c'est le principal intérêt du film : nous mettre à la place d'un tueur en série, schyzophrène et percevoir ses pensées, ses motivations.

Et à ce niveau là, la réalisation est complètement réussie. On ressent les malaises du tueur, et parce que la prise de vue est inhabituelle, plusieurs scènes sont plus surprenantes qu'avec une réalisation classique. Ainsi, on en revient vraiment à se demander comment le personnage principal va agir, s'il saura maîtriser ses pulsions, puisqu'à la fin du film, on est un peu Frank, à partager ses angoisses. Et là où la réalisation est réussie, c'est qu'il arrive à mettre mal à l'aise, même une fois le film fini (pour information, je peux difficilement être choqué ou mal à l'aise devant un film. C'est arrivé qu'une seule fois, et devant A Serbian Film). En effet, en voyant de prêt les techniques de scalps et à la première personne, on ne peut s'empêcher de ressentir un peu de dégoût, comme si, l'expurgation de la violence servait de Catharsis : à nous dégoûter plutôt qu'à nous fasciner.

Cependant, le film n'est pas entièrement tourné en POV. C'est à la fois une force et une faiblesse : une force, puisque certains moments permettent d'accentuer la schyzophrénie du personnage ainsi que ses hallucinations, mais aussi une faiblesse puisque parfois ce changement est inapproprié. D'ailleurs, la POV implique normalement énormément de plans-séquences, et au final, on sent que le réalisateur a voulu s'en affranchir en faisant parfois des zooms profonds ou des changements de caméra, sans aucune explication.

Au niveau du casting, Elijah Wood est excellent et arrive parfaitement à se démarquer de son rôle du hobbit qui l'a rendu si célèbre. Le reste du casting, est cependant assez épisodique, à l'exception de Nora Arnezeder, qui se débrouille bien.

Au niveau de l'histoire, on se retrouve avec une réelle introspection dans la tête du sérial-killeur, entre ses chasses de proies, les assassinats, la maîtrise de ses pulsions et la description de ses motivations. L'alternance entre les différentes approches de l'histoire permet de proposer un film sans erreur de rythme.

Mention spéciale pour la musique très réussie et très proche de celle de Kavinsky (Drive). Cependant, un autre regret, c'est que la musique est trop présente : si on est en POV, on ne doit entendre la musique seulement lorsque le personnage principal en entend. Or il arrive régulièrement que la musique retentisse sans que le héros ne l'entende.

Maniac 2013

Maniac est un film très réussi, malsain a souhait visant à exorciser des pulsions violentes, notamment grâce à une réalisation POV réussie mais qui a encore trop de faiblesse.

Note :

Note-8-10

Maniac
Réalisé par Franck Khalfoun
Avec Elijah Wood, Nora Arnezeder, America Olivo,...

Date de Sortie: 2 Janvier 2013
Genre: Thriller, Epouvante-Horreur, Policier

Synopsis: Dans les rues qu'on croyait tranquilles, un tueur en série en quête de scalps se remet en chasse. Frank est le timide propriétaire d'une boutique de mannequins. Sa vie prend un nouveau tournant quand Anna, une jeune artiste, vient lui demander de l'aide pour sa nouvelle exposition. Alors que leurs liens se font plus forts, Frank commence à développer une véritable obsession pour la jeune fille. Au point de donner libre cours à une pulsion trop longtemps réfrénée - celle qui le pousse à traquer pour tuer.

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -