[Critique] Passion

passion 2013Brian De Palma est de retour, on ne l'avait pas vu depuis 2007. Et il adapte le dernier film d'Alain Corneau, "Crime d'amour". Il y avait de quoi intéresser le cinéaste avec cette histoire de manipulation et de soumission entre deux femmes qui a un coté hitchcockien assumé.

Un beau thriller sulfureux composé au casting la jolie Rachel McAdams (Minuit à Paris, N'Oublie Jamais) et la suédoise Noomi Rapace (Millenium, Prometheus).

Dès le départ, on sent que Passion jouera avec la sensualité des personnages avec cette relation très sulfureuse entre Christine et Isabelle. Brian De Palma continue donc avec ses habitudes en nous manipulant avec ses diverses trahisons et son érotisme. Derrière tout ça, le but est encore une fois la reconnaissance et l'argent. Un très bon début qui nous met ce thriller sur de bons rails.

Mais la suite est malheureusement raté, le film prend une tournure 'enquête policière' et perd de sa vivacité. On se perd trop vite dans les trips d'Isabelle ne sachant plus vraiment ce qui est vrai ou pas. Malgré tout la mise en scène est impeccable, avec ce jeux des lumières très bien orchestrés.

Mais avant tout le film fait la part belle aux femmes avec son casting composé de la ravissante Rachel McAdams parfaite dans le rôle de la patronne manipulatrice et nymphomane, de Noomi Rapace malheureusement pas géniale qui n'apporte pas de charme à son rôle et de Karoline Herfurth qui est la surprise de ce film.

On se rappelera de ce film surtout que De Palma apporte la sensualité débordante à son film grâce surtout à Rachel McAdams, plus diabolique et sexy que jamais.

passion 2013

Brian De Palma rate son retour avec Passion qui nous enivre pas suffisamment pour aimer son thriller sadique malgré son casting de toute beauté.

Note :

Note-5-10

Passion
Réalisé par Brian De Palma
Avec Rachel McAdams, Noomi Rapace, Karoline Herfurth,...

Date de Sortie: 13 Février 2013
Genre: Thriller

Synopsis: Deux femmes se livrent à un jeu de manipulation pervers au sein d'une multinationale. Isabelle est fascinée par sa supérieure, Christine. Cette dernière profite de son ascendant sur Isabelle pour l'entraîner dans un jeu de séduction et de manipulation, de domination et de servitude.

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -