[critique] American Nightmare

American Nightmare The PurgeLe cinéma indépendant propose généralement des bonnes pépites, notamment en matière d'épouvante, comme notamment Sinister. Avec un film cette fois plus proche du thriller que de l'horreur pure dans la forme, le fond de ce film est incroyablement riche, avec de très bons thèmes choisis et bien nuancés et contrastés.

Car dans cette histoire où la violence et le chômage ont disparu en contre-partie d'une nuit de violence légale, plusieurs thèmes sont traités et de manière bien faite. Qu'il s'agisse des disparités sociales, du patriotisme ou de la notion de famille, le film nous offre de réelle piste de réflexion. Le principe même de la purge est d'ailleurs régulièrement nuancé, qu'il s'agisse par les actions des personnages ou par les propos tenus par divers citoyens. Le film nous questionne aussi. Le fait d'accepter une telle chose fait-elle de nous un monstre, même si on ne sort pas pour se défouler?

Parce que si la raison de cette nuit est purement cathartique, en faisant expulser la haine de tout le monde en une seule nuit, les conséquences économiques et sociales sont relativement censées, puisque cette purge ne permettrait pas seulement de se débarasser de notre rancoeur annuelle, mais aussi de supprimer ceux qui ne peuvent se défendre, donc les pauvres et démunis. Le modèle familial traditionnel prend cher dans ce film où la figure protective paternelle est fortement écorchée, comme pour rappeler qu'on est chacun pour soi aujourd'hui. Le générique de fin est d'ailleurs très réussi. Car si le film nous donne le point de vue d'une seule famille, son générique nous permet de traiter les conséquences à une bien plus grande échelle.

Les péripéties sont réalistes quoique certaines malheureusement prévisibles. Un reproche aussi, c'est le fait que le leader des attaquants révèle son visage. Car il aurait été d'autant plus intéressant d'avoir un mal sans visage, pour réellement nous impliquer dans le film : pourrions-nous être derrière le masque?

American Nightmare The Purge

Sans avoir une réalisation exceptionnel, American Nightmare offre une réelle piste de réflexion sur l'insécurité, avec un format divertissant et réussi.

Note :

Note-8-10

American Nightmare
Réalisé par James DeMonaco
Avec Ethan Hawke, Lena Headey, Max Burkholder...

Date de sortie: 7 Août 2013

Genre: Thriller , Epouvante-horreur

Synopsis: Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix – bourreau ou victime ? – face à un inconnu venu frapper à sa porte.

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -