[Critique] Gibraltar

gibraltar 2013Après Chrysalis et L'Assaut, Julien Leclercq revient à la réalisation avec Gibraltar où Gilles Lellouche fricotte avec la drogue et les douanes pour Tahar Rahim...

Se basant donc sur un fait divers réel, le film, véritable mélange entre thriller, polar et film politique, raconte l’histoire de Marc Duval, un simple tenancier de bar cherchant à boucler ses fins de mois qui s’est vu écroué par les douanes françaises pour trafic de drogue alors qu’il travaillait en réalité pour elles en tant qu’informateur. L’histoire se déroule dans les années 80 à Gibraltar, véritable carrefour de l’Europe sous dominance britannique qui, à cette époque, faisait office de plaque-tournante pour le trafic de drogue, de cocaïne et de haschich, notamment en provenance du Maroc.

Mon premier film de Julien Leclercq fut L'Assaut, un film retracant la prise d'otage de 1995 à l'aéroport de Marignan. On a avait eu droit à une vraie dose d'intensité, ce qui manque ici à Gibraltar. Avec pourtant un casting prometteur (Gilles Lellouche bon dans son rôle), le film prend son temps pour se lancer à 100% dans l'intrigue, le rythme trop irrégulier nous donne des moments d'ennui sans réussir à reveler la barre.

L’ambiance des années 80 est parfaitement recréée, que ce soit via l’utilisation de Walkman et cabine téléphonique que dans les décors et costumes. Entre frontière politique et frontière morale : Le film s’articule autour de trois personnages principaux : Marc Duval, l’agent Redjani Belimane des douanes françaises et le narcotrafiquant Claudio Lanfredi. Les intérêts et ambitions personnelles des personnages relatent avec brio la complexité de ce fait divers.

Au final, Julien Leclercq retranscrit assez bien les mésaventures de Marc Fievet à travers ses multiples enjeux sans en trahir le fond. Gibraltar nous montre la descente aux enfers d’un homme manipulé par les douanes françaises. Malheureusement trop riche en intrigues et en personnages, on perd le fil même si Gilles Lellouche reste le point central et c'est dommage.

gibraltar 2013

Avec pourtant une base intéressante, Gibraltar ne réussit pas à emballer à cause d'un rythme trop moyen et un fait divers perdu dans ses multiples histoires.

Note :

Note-4-10

 

Gibraltar
Réalisé par Julien Leclercq
Avec Tahar Rahim, Gilles Lellouche, Riccardo Scamarcio, Mélanie Bernier,...

Date de sortie: 11 Septembre 2013

Genre: Thriller

Synopsis: « Toujours mentir. Jamais trahir. »
Afin de mettre sa famille à l'abri du besoin, Marc Duval, un français expatrié à Gibraltar, devient agent d'infiltration pour le compte des douanes françaises.
De petits trafics en cargaisons troubles, il gagne progressivement la confiance de Claudio Lanfredi, un puissant importateur de cocaïne associé aux cartels Colombiens. Cette immersion en eau profonde dans l’univers des narcotrafiquants lui fait courir des risques de plus en plus importants. Mais à mesure que Marc gravit les échelons du cartel, il découvre aussi le luxe et l’argent facile... En permanence sur le fil du rasoir, seuls ses mensonges le maintiennent encore en vie. Lorsque les douanes anglaises rentrent dans la partie pour arrêter Lanfredi, le jeu devient encore plus dangereux et sa famille risque d’en payer le prix.

Articles en rapport avec Thriller

[Critique] Victoria 30 juin 2015

[Critique] Enfant 44 17 avril 2015

[Critique] Dark Places 09 avril 2015

[Critique] Good Kill 06 avril 2015

[Critique] Diversion 24 mars 2015

- Toute la categorie -